Vue d'Ici:   Ellen Lampert-Greaux, d'origine Américaine, vit à Petite Saline. Tout en organisant le festival du film Caraïbe, ou supervisant l'équipe locale de Volleyball, ou écrivant des articles pour différents magazines connus, Ellen observe autour d'elle et nous raconte sa vision d'ici.
  Decembre 2002
space
  Ti Saison
space
    Le 15 décembre est passé, ce qui signifie que St-Barth est à nouveau rentrée dans la période qu'on appelle ici « la saison ».C'est un petit peu comme une ouverture de la chasse sous d'autres cieux.
    Et cette année, il y a pléthore de chasseurs. Des avions entiers qui atterrissent les uns après les autres. Qui viennent des climats froids, chasser le soleil tropical de St-Barth. Ou peut-être sont-ils à la chasse d'une place au port pour un yacht de luxe ou un voilier de rêve, mais pour cela, ils risquent d'avoir quelques problèmes à cette époque de l'année. Ceux qui traquent la parfaite montre en or auront plus de chance. Mais ils devront s'y prendre de bonne heure, car la chasse aux places de parking pourrait s'avérer infructueuse. Je leur conseille également de porter des bikinis fluos pour éviter de se faire écraser par tous les prédateurs de place de parking, de montre en or, d'escarpins chics, ou de sacs brodés de perles pour planquer leurs euros. La chasse à la chambre d'hôtels est également un sport assez prisé cette année, pas mal d'hôteliers recevant jusqu'à 50 appels par jour pour une chambre entre Noël et Jour de l'An. Mais comme on dit à Bethléem, il n'y avait plus de place à l'auberge.
    A cette époque de l'année, il faut également des trésors d'ingéniosité pour apercevoir un îlien de souche. On dirait qu'ils sont tous en train d'hiberner, ou du moins qu'ils se sont concertés pour ne pas quitter leur quartier jusqu'à la fermeture de la saison de chasse, quand ce sera moins dangereux de mettre le nez dehors. Pour s'occuper, ils cultivent quelques traditions locales, dont la plus populaires semble bien être de chanter les chants de Noël. Plusieurs semaines avant l'arrivée du Père Noël, on chante de tous les côtés. Une fête est également organisée pour les personnes âgées au réfectoire des écoles à Gustavia, avec déjeuner, grand bal et des cadeaux pour tous. C'est tellement sympa de voir les fameux Henri et Léon Lédée d'Alerte 2B revenir aux sources et jouer de la musique traditionnelle avec un orchestre d'amateurs improvisé pendant que des couples de tous âges dansent en cadence, bien loin du regard des chasseurs. Les gamins de l'île se moquent bien de tout ça, heureux d'être en vacances pour quelques semaines, libres de nager, surfer ou arpenter l'île en moto. Vous pourrez peut-être même en voir qui jouent au base-ball, un sport rapporté par quelques gosses franco-américains qui ont découvert ce sport en colonie de vacances aux Etats-Unis.
    Mais l'un dans l'autre, ce n'est pas une si mauvaise époque de l'année. Malgré les grands chasseurs blancs bloqués dans les embouteillages de Gustavia, et la folie gastronomique dans les restaurants, c'est un superbe moment pour tous les amis et les familles qui se retrouvent à ce moment-là pour manger, boire et se réjouir. Et faire des v¦ux pour l'année qui commence. Pour ma part, j'ai fait le v¦u de faire mon shopping de Noël au mois d'août, afin de ne plus jamais participer à la chasse aux places de parking au moment le plus chaud de la saison.
  A Bientôt,
  Ellen Lampert-Greaux

  Nouvelles Locales et Commentaires     Editoriaux-Archive     Guide du Visiteur