Vue d'Ici:

Ellen Lampert-Greaux d'origine Américaine, vit à Petite Saline et est la rédactrice en chef du Harbour Magazine pour Saint Barth et Saint Martin. Lorsqu'elle n'organise pas le Festival du Film Caraïbe de Saint Barth, ou qu'elle écrit pour différents magazines comme Live Design, MACO et All At Sea, Ellen observe autour d'elle et nous raconte sa vision d'ici.

   Juillet 2009

Passons à table !

J’ai souvent déclaré que bien que St-Barth n’offre ni terrain de golf ni casino, l’île compte assez de restaurants pour nourrir tout le monde.
La restauration sur l’île constitue une activité très vivante et bien que certains lieux comme Maya’s, Le Repaire, Andy et le fabuleux brunch dominical proposé par Le Toiny (pour n’en citer que quelques-uns) font partie des bonnes tables incontournables depuis de nombreuses années, vous pouvez être sûr qu’il y a toujours un nouvel endroit à tester. Une de nos nouvelles adresses favorites se nomme Entre Deux, un restaurant tenu par deux frères, Sinclair et Jackson Questel, des garçons de l’île qui ont repris ce petit restaurant installé derrière Totem Surf Shop, anciennement exploité sous le nom de La Gamelle puis pendant un bref moment cette saison connu comme Le Central Park.
Sinclair, qui est également l’éditeur du mensuel Saint-Barth Magazine, et Jackson, talentueux artiste visuel qui a fait partie de l’équipe du Bête A Z’Ailes pendant quelques années, ont redécoré ce petit restaurant sur plusieurs niveaux qui semble avoir un grand succès depuis l’ouverture A la carte, des fajitas servies dans un plat chaud avec leur garniture, des tapas et un sympathique steak pour les gourmets les moins aventureux. Souvent rempli d’un mélange de locaux et de visiteurs, Entre Deux complète agréablement les restaurants de Gustavia.
Le scoop vient du charmant restaurant appelé Le Sapotillier, situé juste à côté dans une ancienne case, qui va être rebaptisé et redécoré à l’automne, alors restez à l’écoute pour la suite des évènements. Avec Eddy’s de l’autre côté de la route, l’ensemble constituera un quartier en vogue de la ville.

Harbour SaladerieUn peu plus loin au bord de l’eau, les anciens propriétaires de la Saladerie viennent de rouvrir Harbour Saladerie, reprenant le populaire restaurant L’Escale transformé  en Jao ces dernières années. Déroutant, mais leurs fans sont heureux de leur retour, avec un menu composé principalement de salades et de pizzas, même si le four à pizzas a été relégué en cuisine alors que celui de L’Escale, volumineux, trônait en bonne place dans la salle.

Le Tamarin gardenAu même moment,, de l’autre côté de l’île, notons quelques changements, tout au moins pour l’été, au Tamarin, un restaurant situé dans un jardin soigné appelé ainsi pour son immense tamarinier et situé non loin de la plage de Saline. Derrière des murs en bois indonésien, les hamacs et les lits installés dans le jardin ainsi que les quelques petites boutiques offrent une atmosphère relaxante. Même si le Tamarin lui-même n’est ouvert que pour le déjeuner pendant l’été, quelques jeunes restaurateurs pleins d’initiatives ont ouvert le soir La Médina, proposant tapas et boissons. D’ailleurs la nuit dernière quand je m’y suis arrêtée pour faire une réservation au Tamarin, il y avait un chaleureux BBQ. Lumières tamisées, arômes alléchantes, le lieu semblait être le parfait endroit romantique que vous pourriez vous attendre à trouver, juste de ce côté de la dune de sable d’une île tropicale telle St-Barth.

A bientôt,

    Ellen Lampert-Greaux

Nouvelles Locales et Commentaires | Archives | Guide du Visiteur