Vue d'Ici:

    Ellen Lampert-Greaux d'origine Américaine, vit à Petite Saline. Tout en organisant le festival du film Caraïbe, ou écrivant des articles pour différents magazines connus, Ellen observe autour d'elle et nous raconte sa vision d'ici.

    Mai 2007
space

    LES TEMPS CHANGENT

Nicolas Sarkozy n’est peut-être pas un nom familier chez vous, mais il pourrait bientôt le devenir. Cet homme politique de 52 ans, issu de la droite, vient d’être élu président de la République Française, et il prendra les rennes du pouvoir à la suite de Jacques Chirac ce mois-ci. Il a remporté les élections nationales avec 53% des suffrages, alors qu’à St Barth sa victoire a été bien plus large, avec un écrasant 77% des suffrages. La théorie en vogue veut en effet que la droite soit mieux disposée pour le futur économique et politique de l’île, alors que la candidate de la gauche, favorable à une sixième République et donc à un changement de constitution, aurait risqué de remettre en cause le nouveau statut de COM (Collectivité d’Outre-Mer). Toujours est-il que celui que l’on surnomme Sarko (gentiment ou non, selon les cas) sera bien le président français, mais il pourrait avoir à faire face à une « cohabitation », suite aux élections législatives de juin. Les électeurs pourraient se retourner vers la gauche, juste pour montrer à Sarko qui commande vraiment. Après tout, ils sont très attachés à leurs 5 semaines annuelles de congés payés, à leurs 20 jours fériés par an (dont quatre pour le seul moi de mai), et à leur petite semaine de travail de 35 heures… Coïncidence, quelques semaines après que la France investisse son nouveau président, les Saint Barth devront également se rendre aux urnes pour élire le premier conseil de la COM, et son président. Le vote se tiendra au mois de juillet. Quel chemin parcouru ! Saint Barth est bien engagée sur la voie d’un nouveau statut économique et politique, pour le meilleur ou pour le pire. Pendant ce temps (y a t’il un lien, difficile à dire), sont intervenus bien d’autres changements sur l’île. Le Saint Barth’s Beach Hotel a fermé ses portes. L’Hôtel Christopher a fermé ses portes. Le Lafayette Club a fermé ses portes et la propriété est en vente. La rumeur veut que La Vela ferme ses portes, et soit remplacé par The Strand (propriété de Nikki Beach qui augmenterait la taille de leur nightclub Casa Nikki, comme beaucoup le disent). La fermeture du Saint Barth’s Beach Hotel et du Christopher va sérieusement entamer les réserves de l’île en termes de chambres d’hôtel abordables, vu que leurs remplaçants devraient être au moins des quatre étoiles. Disons le, le Saint Barth’s Beach Hotel était un magnifique endroit en bord de mer, et son restaurant Le Rivage, raisonnable question prix, était particulièrement prisé des Saint Barth, des résidents et des touristes. On y aimait la vue splendide, et on était idéalement placé pour observer les sports nautiques sur le lagon en sirotant un punch au rhum ou en dégustant une salade de langouste les doigts de pieds dans le sable… Saint Barth évolue, et les vestiges de l’ambiance Caribéenne d’autrefois se sophistiquent … Les temps changent, et l’île ne sera plus jamais la même. Mais pas de regrets, ce sera juste différent!

    A Bientôt,
    Ellen Lampert-Greaux
Chronique traduite de l'anglais par Dominique Clavier
  Nouvelles Locales et Commentaires   |    Archives    |   Guide du Visiteur