Editorial:   Votre rédacteur a découvert Saint-Barth en 1968 et y réside depuis plus de vingt ans. Il vit avec sa famille franco-américaine sur les hauteurs de Lorient depuis lesquels il contemple fasciné le film d'un mode de vie unique et paisible se dérouler devant ses yeux.
  December 2001
space
  Chez Thelma Byre
space
    Dans un quartier peu fréquenté de la ville, il y avait un petit restaurant familial, ses propriétaires réussissaient à gagner modestement leur vie grâce à une clientèle locale. La nourriture n'était pas prétentieuse mais copieuse et reflétait l'origine des propriétaires. L'ameublement et la décoration n'avaient pas été changés depuis si longtemps et étaient d'un style si démodé que l'endroit avait une atmosphère de décor de film, et ce à l'insu des patrons qui ne remarquaient pas ce genre de chose.
space
    Un jour, le restaurant fut découvert par une clientèle riche et dorée. Ils le trouvèrent charmant, excentrique et véritable.
space
    Les affaires prospérèrent. Après de longues discussions angoissantes, les propriétaires augmentèrent timidement leur prix. Les affaires continuèrent à prospérer, et ils augmentèrent à nouveau les prix, audacieusement cette fois. Maintenant ils gagnaient beaucoup d'argent, et ils décidèrent de moderniser la cuisine, de développer le menu, d'engager davantage d'employés, et de redécorer la salle à manger.
space
    Quand ces projets furent réalisés, la clientèle riche et dorée n'aima pas du tout ce nouvel endroit. Ce n'était plus charmant et véritable; c'était simplement comme partout ailleurs, et petit à petit ils n'y vinrent plus.
space
    Finalement, le restaurant - il s'appelait "Chez Thelma Byre" - fit faillite. Les propriétaires mirent leur échec sur le dos de l'économie, de l'inflation, des impôts, de l'inconstance du public, de la concurrence déloyale, de l'avidité des créanciers, etc..
space
    Il ne leur vint jamais à l'esprit de se demander ce qui avait attiré une clientèle riche et dorée dans leur restaurant. Ils pensaient que c'était simplement une question de chance.

    A bientôt pour d'autres commentaires

    Peter O'Keefe


  Nouvelles Locales et Commentaires     Editoriaux-Archive     Guide du Visiteur