Les Nouvelles
- bimensuelles -
Par Cécile Lucot
    Cécile Lucot vit à St-Barth depuis neuf ans. D’origine bordelaise, cette journaliste professionnelle a été la rédactrice en chef du St-Barth Magazine pendant six ans. Elle est actuellement reporter pour le quotidien d’informations locales Today et collabore régulièrement avec divers magazines comme Mer Caraïbes et Tropical. Cécile présente 1 à 2 fois par mois sur St. Barth Online une synthèse de l’actualité des 15 derniers jours.
  4 Octobre 2004 - #29
  Mobilisation de la population pour aider les îles sinistrées
space

Les cyclones Ivan puis Jeanne ont dévasté plusieurs îles de la Caraïbe, Grenade, la Jamaïque, Haïti et Saint-Domingue, les Bahamas, avant de frapper la Floride. Ivan neuvième phénomène cyclonique de la saison a durement frappé Grenade le 8 septembre, rasant plus de 90% des habitations et laissant 60 000 sans abris sur une population de 95 000 habitants. Les ONG sur place ainsi que deux membres de l’association Saint-Martin Antilles Secours Humanitaires n’ont pu que constater l’état de désolation qui régnait sur « l’île aux épices ». Ils ont aussi rassuré les familles des marins français qui étaient venus mettre à l’abri leurs voiliers. Certaines unités ont été endommagées, mais aucun disparu n’est à déplorer. Basés en Martinique, en Guadeloupe et dans les Iles du Nord, les bateaux descendent s’abriter dans les ïles du Sud des Antilles en début de saison cyclonique, des îles réputées sures pour les navires parce que normalement situées hors de la route empruntée par les phénomènes cycloniques.

Les clubs services de Saint-Barth ont rapidement mis en place des collectes afin de venir en aide aux populations démunies. Mercredi 15 septembre, à la demande du Lions Club, particuliers et représentants de supermarché ont déposé sur le parking de la quincaillerie Alma denrées alimentaires et produits d’hygiène. En tout 15 tonnes de produits de première nécessité, composées de bouteilles d’eau minérale, lait, riz, pâtes, papier hygiénique, savons, allumettes, bougies, lampes de poche, et tentes. De nombreux bénévoles ont spontanément proposé leur aide aux membres du Lions club pour trier et mettre en carton. À Saint-Martin, les membres du club service ont réuni 23 palettes de produits alimentaires qui ont été acheminées à Saint-Barth. Le Rotary Isle de Saint-Barthélemy a rapidement trouvé 6 palettes d’eau minérale. Un container de 40 pieds a ainsi pu être rempli soit à peu près 76 m3 de marchandises qui ont été gracieusement acheminées à destination de Grenade par le transporteur Tropical Shipping. Le container a été réceptionné par les membres du Lions Club local qui s’est chargé de la distribution. Samedi 18 septembre, 40 m3 de vêtements et de linge de maison ont été collectés sur le parking de la quincaillerie Alma. Les membres du Lions Club ont décidé de les stocker en attendant un deuxième envoi humanitaire dont la destination reste à définir.

Haïti et plus particulièrement la région des Gonaïves dans le Nord du pays a été dévastée suite au passage du cyclone Jeanne le 15 septembre. Le Lions Club est en contact régulièrement avec sœur Jeanne-Maurice de l’ordre Saint-Vincent de Paul, une religieuse qui s’est installée à Haïti après avoir habité pendant quelques années Saint-Barth. C’est par son intermédiaire que le club service a envoyé le résultat d’une collecte de fonds organisée en mai dernier afin de venir en aide à la population qui a subi de fortes pluies torrentielles, des précipitations qui ont fait plus de 1200 morts dans une île où la déforestation anarchique a décuplé les risques d’inondation. Après discussion avec la religieuse, le Lions Club a décidé de lever une nouvelle collecte de fonds mercredi dernier. Quant au Rotary, il a expédié à Haïti via Saint-Martin 15 m3 d’aide d’urgence collectés auprès de la population, composés de denrées alimentaires de première nécessité ainsi que de vêtements et de 500 paires de chaussures neuves. Le fruit de cette collecte a rejoint les dons de l’action « Caribbean Solidarity » organisée à Saint-Martin par un regroupement de clubs services, d’associations et d’ONG.

Enfin, première opération de ce genre une «journée d’éducation à la solidarité et à l’entraide dans la région Caraïbe » décrétée par le recteur d’Académie jeudi 23 septembre. Sous le nom « d’un cahier, un crayon, du matériel scolaire pour les enfants sinistrés de la Caraïbe », une collecte de matériel scolaire a été organisée dans tous les établissements secondaires de l’Académie souhaitant participer. Élèves, parents et enseignants du collège Mireille Choisy ont réuni plus de 25 cartons de matériel. L’école Sainte-Marie de Colombier a également participé comme les librairies de l’île qui ont apporté au collège cahiers, stylos, ardoises, règles, feutres et cartables. L’ensemble de la collecte a été envoyé à Pointe-à-Pitre où elle a rejoint le centre départemental de la Croix-Rouge qui se chargera de la répartition vers les îles sinistrées.

space

  A Bientôt

  Cécile Lucot

  
space
  Nouvelles & Commentaires     Archives     Guide du Visiteur