Les Nouvelles
- bimensuelles -
  Yves Bourel vit depuis plus de 10 ans à St-Barthélemy. Journaliste professionnel, il a été rédacteur en chef des deux journaux locaux. Il collabore actuellement à Radio St-Barth où il s'occupe de l'actualité politique et présente les nouvelles 2 fois par mois pour St. Barth Online!
  2 Mai 2002 - Numéro 18
space
  3040 signatures pour un régime fiscal particulier
space
   Un grand succès. C'est la conclusion que l'on peut tirer de «l'opération pétition", organisée par l'Association Saint-Barth des Amis de la Suède (ASBAS), en collaboration avec les élus et les associations de l'île.
space
  Lancée dans le cadre d'une stratégie de sensibilisation des autorités nationales mise en place depuis le mois de février (lire article du 15 mars 2002), cette pétition avait pour objectif de demander aux deux candidats arrivés en tête au premier tour de l'élection présidentielle de s'engager publiquement sur deux principes : la reconnaissance officielle des droits découlant du traité franco-suédois et le maintien du moratoire fiscal, le temps de permettre d'élaborer le projet d'évolution statutaire. Démontrant sa solidarité sur la question, la population a signé massivement le document qui lui a été soumis tout au long des deux semaines précédent le scrutin. L'ASBAS s'est félicitée d'un résultat supérieur à ses espérances (elle misait sur 2500 signatures) et expliqué, samedi dernier, sur Radio St-Barth, que les actions mises en place ces derniers mois commençaient à porter leurs fruits, notamment après la publication d'un rapport sur le régime fiscal de Saint-Barth réalisé par six professeurs de droit. Concluant à l'existence de règles fiscales spécifiques, découlant du traité franco-suédois de rétrocession de l'île à la France en 1877, ce rapport avait été immédiatement transmis aux plus hauts responsables politiques et administratifs métropolitains. Une centaine de réponses est parvenue au président de l'ASBAS, quelques-unes d'entre elles étant particulièrement encourageantes. « S'il ne me semble pas que les obligations induites par le Traité de rétrocession de 1877 aient jamais été sérieusement remises en cause, il n'en reste pas moins que, dans l'intérêt des habitants de l'île comme dans celui de l'Etat, il existe une certaine insécurité juridique à laquelle il conviendrait de mettre fin, » a répondu Alain Juppé. L'ancien Premier ministre s'est toujours montré attentif aux demandes des élus. « Je tiens à vous assurer de mon plus chaleureux soutien pour maintenir le statut de Saint-Barthélemy qui répond aux spécificités locales, » a insisté, de son côté, le vice-président du conseil général de la Charente-Maritime, Didier Quentin.
space
  Fort de ses avancées, l'ASBAS va donc poursuivre son action tout en s'adaptant aux nouvelles réalités politiques. Compte tenu de l'agitation politique et sociales découlant des résultats du 1er tour des présidentielles, l'association a finalement décidé d'attendre l'élection du président de la République et des députés avant d'envoyer les résultats de la pétition. « Nous n'aurions aucune chance de nous faire entendre, » a précisé Daniel Blanchard, le porte-parole de l'ASBAS.
space
  Ici, comme partout en France, chacun a d'ailleurs été très surpris de la présence de Jean-Marie Le Pen au deuxième tour. Les élus locaux ont tous appelé à voter « massivement » pour Jacques Chirac. Non seulement en raison de leur fidélité à un président-candidat qui a toujours soutenu leurs revendications, mais aussi pour lutter contre la montée du Front National à Saint-Barth. Dans le contexte antillais, les 20% recueillis, le 21 avril, par les candidats d'extrême droite, font mauvais effet (sur l'ensemble de la Guadeloupe l'extrême droite n'a recueilli que 4% des suffrages). « Cela terni l'image de Saint-Barthélemy, » ont notamment déclaré le conseiller général, Michel Magras, et le conseiller régional, Nordleing Magras. Une image brunie dont Saint-Barthélemy, une île sans chômage ni insécurité, n'a pas de quoi être fier.
space

  A Bientôt,

  Yves Bourel


  Nouvelles Locales et Commentaires     Editoriaux-Archive     Guide du Visiteur  

© 1996-2002 Editions Bassin Laurent, B.P.65, 97095 St. Barthélemy, French West Indies