Les Nouvelles
- bimensuelles -
  Yves Bourel vit depuis plus de 10 ans à St-Barthélemy. Journaliste professionnel, il a été rédacteur en chef des deux journaux locaux. Il collabore actuellement à Radio St-Barth où il s'occupe de l'actualité politique et présente les nouvelles 2 fois par mois pour St. Barth Online!
  17 Mai 2002 - Numéro 19
space
  Une fin de saison en fanfare
space
   Comme tous les deux ans, au mois de mai, la vie de Saint-Barthélemy est animée par l'arrivée des bateaux de la transat ag2r, la course transatlantique qui relie le port de Lorient, en Bretagne, à celui de Gustavia. Les 24 Figaro ont accosté au quai du général de Gaulle, le week-end dernier, une belle occasion pour la population de saluer dignement les marins venus du large. A l'applaudimètre, ce sont, bien entendu, les deux équipages locaux qui ont remporté le premier prix. Le plus rapide, St-Barth Assurances, de Markku Harmala et Richard Lédée, a été accueilli, en fanfare, à l'heure du petit déjeuner, samedi matin. Avis Isle de Saint-Barthélemy de Luc Poupon et Jeff Lédée, a suivi, en fin d'après-midi, à l'heure du ti-punch. La foule était compacte à Gustavia et on aurait pu se croire, un 31 décembre, les yachts en moins. Ce fut la grande fête pendant trois jours, une fête qui s'est achevée, dimanche, par une soirée spéciale Bretagne, avec dégustation de crêpes et de cidre et, sur scène, le soir, un groupe rock breton, venu spécialement, s'il vous plaît, d'outre-atlantique. A voir la vitesse à laquelle le bar a été dévalisé, il est clair que le public a apprécié, heureux sans doute de se changer les idées à un moment de l'année où la seule animation dans Gustavia consiste, généralement, à observer les pélicans se gaver de poissons dans le port.
space
  Le mois de mai marque, traditionnellement, le démarrage de la basse saison. Comme son nom l'indique, celle-ci est faite de longs mois de traversée du désert pour l'économie locale. Une période où les hôtels et les loueurs de villas affichent à moitié vide et où chacun essaie d'attirer les visiteurs en baissant ses tarifs. Mai, c'est aussi l'heure des bilans. Même si les chiffres exacts de l'hôtellerie et de la restauration ne sont jamais communiqués, on peut dire, sans se tromper, que les résultats sont, dans l'ensemble, meilleurs que prévu. Au total, en dehors de deux mauvais mois, novembre et janvier, l'île a connu une fréquentation conséquente et la baisse enregistrée tourne probablement autour de 20%. Cette situation relativement privilégiée par rapport aux autres îles de la région n'empêche pas les socioprofessionnels de continuer à réfléchir sur la promotion et sur les efforts à faire pour positionner la destination. Un séminaire est d'ailleurs organisé, la semaine prochaine, pour faire le point sur la question en collaboration avec l'office du tourisme de la Guadeloupe.
space
  C'est de la grande île que devrait venir l'actualité de ces prochains jours avec le début de la campagne électorale des élections législatives. Saint-Barth fait partie, avec Saint-Martin, de la quatrième circonscription, qui regroupe également de nombreuses communes de la Basse Terre. Sauf surprise, le représentant de Saint-Barth à l'Assemblée Nationale devrait être un guadeloupéen, le député sortant, le RPR Philippe Chaulet, ayant du souci à se faire face à un bouillonnant socialiste, Victorin Lurel, qui a su se faire des amis ici. Et puis, grande première à souligner, il y aura un candidat plus « local ». Le saint-martinois Louis-Constant Fleming a en effet décidé de se lancer dans la bataille, avec, certes, peu de chance de vaincre, mais avec la volonté de mieux faire entendre la voix des îles du Nord, des îles bien éloignées de la Guadeloupe continentale mais de plus en plus fermement décidées à faire valoir leurs différences.
space

  A Bientôt,

  Yves Bourel


  Nouvelles Locales et Commentaires     Editoriaux-Archive     Guide du Visiteur  

© 1996-2002 Editions Bassin Laurent, B.P.65, 97095 St. Barthélemy, French West Indies