Les Nouvelles
- bimensuelles -
  Yves Bourel vit depuis plus de 10 ans à St-Barthélemy. Journaliste professionnel, il a été rédacteur en chef des deux journaux locaux. Il collabore actuellement à Radio St-Barth où il s'occupe de l'actualité politique et présente les nouvelles 2 fois par mois pour St. Barth Online!
  29 Juillet 2002 - Numéro 23
space
  Le rythme des Antilles
space
   Prendre son temps, vivre lentement, cela pourrait être la devise des Antilles. Saint-Barth n'y échappe pas pour le plus grand bonheur des visiteurs qui apprécient décontraction, calme et sécurité à condition, toutefois, que le foie gras et les langoustes ne mettent pas trop longtemps à arriver dans leur assiette. Heureusement dans le service, Saint-Barth se débrouille plutôt bien. Dans d'autres domaines par contre, l'attente peut prendre de longues années.
space
  En examinant quelques-uns des principaux dossiers dont on a parlé depuis une année, on s'aperçoit qu'ils prennent beaucoup plus de temps que prévu à se concrétiser.
space
   Prenez la déviation de la route de la Tourmente par exemple. Cela faisait plus de dix ans qu'elle était dans les cartons du département pour des raisons de sécurité. Soudainement relancé, le chantier a commencé en septembre dernier. Après un départ sur les chapeaux de roue, les pelleteuses se sont d'un seul coup arrêtées en février. Depuis, plus rien, bien que c'était promis, juré, tout devait être bouclé avant le début de la prochaine saison. Question d'argent, de plan mal ficelé, ce n'est certainement pas demain que tout sera terminé. Pour limiter les dégâts de cette entreprise compliquée, certains pensent même qu'il faudrait carrément abandonné !
space
   Près de trois ans après l'effondrement de la route de Gustavia, celle-ci n'est quant à elle toujours pas réparée. 220 mètres de tronçon à bétonner, a priori ça ne devrait pas être bien sorcier. C'était sans compter, sur les sondages, expertises, contre expertises et autres études impératifs, bien évidemment, à réaliser. Le chantier est aujourd'hui en meilleure voie mais on n'ose donner une date d'ouverture, tout dépendant du projet de la Tourmente puisque les deux routes sont reliées.
space
   L'année dernière à la même date, un journal local évoquait la grande victoire (sic) en matière de santé avec l'ouverture, dès cette année, d'une unité chirurgicale à l'hôpital de Gustavia. Il s'agissait, en fait, de mettre en place deux blocs opératoires afin de pouvoir effectuer, une fois par semaine, des interventions programmées à l'avance. Depuis cette annonce en grande pompe, rien n'a changé puisque l'hôpital attendait, avant de commencer les travaux, la validation administrative de ce projet. Validation qui est finalement intervenue le 28 mai dernier et qui permet de passer à la phase concrète de l'opération : le montage du dossier financier et le lancement d'un concours d'architecture pour la réalisation des nouveaux locaux. Alors peut-on vraiment parier sur une amélioration de la situation et une ouverture d'un département chirurgie en 2004 comme cela vient, cette fois-ci, d'être annoncé ? Pas tout à fait encore. L'administration n'a donné son autorisation que pour trois ans et surtout la cheville ouvrière du dossier, l'infirmière-chef, Marie-Françoise Leduc, qui s'est battue pendant quatre ans pour cette timide amélioration va bientôt quitter l'île. Vingt-cinq ans après les premières revendications des élus, tout laisse donc à penser qu'on reparlera encore pendant de longues années des problèmes de santé.
space
   Enfin, et il faut le souligner tant la dénouement semble désormais assez proche, la fameuse question de l'évolution statutaire semble entamer sa dernière ligne droite. Après sa rencontre à Paris avec la ministre de l'Outre-Mer, le maire a souligné les convergences de vue entre le nouveau gouvernement et la municipalité. Bruno Magras a même précisé que le nouveau statut pourrait être mis en place dès l'année prochaine. Un coup d'accélérateur pour une affaire complexe qui montre bien que les choses finissent quand même par arriver à condition de persévérer et de.... prendre son temps. Le statut, cela fait plus de 40 ans qu'on en parle...
space

  A Bientôt,

  Yves Bourel


  Nouvelles Locales et Commentaires     Editoriaux-Archive     Guide du Visiteur  

© 1996-2002 Editions Bassin Laurent, B.P.65, 97095 St. Barthélemy, French West Indies