Les Nouvelles
- bimensuelles -
  Yves Bourel vit depuis plus de 10 ans à St-Barthélemy. Journaliste professionnel, il a été rédacteur en chef des deux journaux locaux. Il collabore actuellement à Radio St-Barth où il s'occupe de l'actualité politique et présente les nouvelles 2 fois par mois pour St. Barth Online!
  11 Juillet 2002 - Numéro 22
space
  Seuls les enfants sont en vacances
space
   Le calendrier scolaire rythme, ici aussi, la vie de l’île. De nombreux enfants sont partis depuis quinze jours à la découverte de nouveaux horizons. En France, aux Etats-Unis (Disneyworld est l’une des principales destinations) ou encore dans les îles environnantes (Saint-Martin, la Martinique). Les moins chanceux peuvent quand même profiter du centre aéré de Lorient qui propose des activités à tous ceux qui ne partent pas pendant les vacances.
space
   Avant de quitter l’île, la fête de la musique qui a lieu, comme en métropole, le 21 juin, a permis d’apprécier les talents artistiques des plus jeunes générations. Cette année, tous les concerts avaient lieu sur le quai de Gustavia et ce sont les enfants des écoles de musique qui ont chauffé la foule avant de passer le relais au plus grand.
space
   Loin de cette ambiance festive, les quinze derniers jours ont été marqués par plusieurs incendies dont deux d’origine criminelle. Le plus important a eu lieu au collège Mireille Choisy à Gustavia (c’est l’unique collège de Saint-Barth), dans la nuit du 28 juin. Vraisemblablement à la recherche d’argent, les malfaiteurs ont d’abord cherché à ouvrir le coffre-fort de l’établissement. N’arrivant pas à leur fin, ils ont ensuite mis le feu à la partie administrative détruisant, entre autres, les archives et les matériels informatique et téléphonique. Les lourds dégâts matériels ont provoqué la colère de toutes les autorités locales. Le maire, Bruno Magras, s’est élevé contre le comportement de ces « voyoux » et, a appelé, dans un amalgame diversement apprécié, les propriétaires de maison à ne pas louer leur logement à n’importe quelle personne étrangère à l’île. En attendant, les auteurs du délit courent toujours.
space
   De sécurité, il a également été question lors du dernier conseil municipal. A l’aéroport, cette fois-ci, où la direction générale de l’aviation civile (DGAC) réclame, depuis plusieurs années déjà, l’installation d’un contrôle magnétique des passagers et des bagages. Les élus trainent les pieds en raison du coût de l’opération et des désagréments que cela ne manquerait pas d’occasionner pour les visiteurs. « Les règles internationales de la DGAC risquent de porter préjudice au fonctionnement de l’aéroport et à la circulation des personnes alors que le contrôle se fait obligatoirement à Sint-Maarten, » a souligné Bruno Magras qui souhaite retarder le plus possible l’application de cette mesure imposée. Le maire, qui connaît bien son sujet, puisqu’il dirige une compagnie aérienne, n’échappera pas, par contre, à la reconstruction de la piste de Saint-Jean. Un énorme chantier qui va nécessiter la fermeture de l’aéroport pendant plusieurs semaines et qui va poser un véritable casse-tête pour l’acheminement des passagers. Aucune date n’est encore fixée pour les travaux, l’étude du projet vient juste d’être lancée et les élus devraient avoir plusieurs mois pour y réfléchir.
space
   La réflexion s’achève du côté du dossier du nouveau statut de l’île. Une délégation sera le 15 juillet dans le bureau du nouveau ministre de l’Outre-Mer pour déposer la version définitive d’un texte qui prévoit une exonération d’impôts nationaux pour les résidents de l’île. Une dernière réunion a eu lieu le 29 juin, à Gustavia, avec les conseillers juridiques de la mairie et des socioprofessionnels. L’optimisme est toujours de rigueur surtout depuis que le Premier ministre a confirmé la révision de la Constitution à l’automne, une révision qui permettra de mettre en place des statuts à la carte pour les collectivités d’outre-mer.
space

  A Bientôt,

  Yves Bourel


  Nouvelles Locales et Commentaires     Editoriaux-Archive     Guide du Visiteur  

© 1996-2002 Editions Bassin Laurent, B.P.65, 97095 St. Barthélemy, French West Indies