Les Nouvelles
- bimensuelles -
  Yves Bourel vit depuis plus de 10 ans à St-Barthélemy. Journaliste professionnel, il a été rédacteur en chef des deux journaux locaux. Il collabore actuellement à Radio St-Barth où il s'occupe de l'actualité politique et présente les nouvelles 2 fois par mois pour St. Barth Online!
  17 Décembre 2001 - Numéro 10
space
  Vivement les fêtes
space
   Les premiers yachts sont venus s'amarrer au quai d'honneur, les hôtels affichent complet à partir de la semaine prochaine, les journaux commencent à publier les publicités pour les huîtres et le foie gras et les guirlandes ont fait leur apparition dans les rues de Gustavia. A Saint-Barth, c'est certain, l'année 2001 s'achèvera dans une ambiance de fête. Mais avant de passer aux réjouissances, la municipalité a souhaité dresser les perspectives de la nouvelle année à l'occasion de la dernière réunion du conseil municipal, le lundi 10 décembre. Un conseil qui a permis d'en savoir un peu plus sur les objectifs et les principaux projets de 2002. Après la construction de la nouvelle mairie qui ouvrira ses portes le 26 décembre et de l'usine d'incinération, le rythme des grands travaux devrait tout naturellement ralentir un peu. Cela devrait d'ailleurs faire plaisir à beaucoup de monde tant la multiplication des chantiers commençait à faire peur à une partie de la population soucieuse de freiner un développement jugé excessif. Dans les années à venir, il faudra quand même s'attendre à voir d'autres changements dans le paysage local, principalement au port. La rénovation de ce que l'on appelle le quai d'honneur (le quai de Gaulle où chacun se retrouve le soir du 31 décembre) et la réalisation d'une nouvelle capitainerie devraient être à l'ordre du jour. Très attendue, également, la finition de la zone sportive de Saint-Jean qui mérite bien une attention particulière. Sur les plans figurent la création d'une salle de sports, de courts de tennis, d'une aire de jeu pour les enfants et d'un club de judo. Citons encore pour les dossiers qui touchent à la fois les habitants et les visiteurs, l'aéroport, qui a déjà été totalement rénové cette année, et sur lequel les autorités, nouvelle législation oblige, mettront l'accent sur la sécurité avec la mise en place d'une clôture d'enceinte (qui existait il y a quelques années avant d'être détruite par le cyclone Luis en septembre 1995) et de l'éclairage de la piste.
space
  Pour financer tous ces projets, il faudra de l'argent, beaucoup d'argent et, cela pourrait être la grande nouveauté, les habitants et les hôteliers pourraient être mis un peu plus à contribution.
space
  La taxe sur les carburants en application depuis le 1er août pourrait en effet augmenter de 75 centimes (elle est de 50 centimes actuellement) afin de faire face à la décision d'EDF de ne plus l'acquitter. L'entreprise nationale a demandé, pour des raisons juridiques, le remboursement des sommes déjà versées. Une décision qui tombe mal et qui, si elle était confirmée, obligerait le conseil municipal à revoir le montant de la taxe à la hausse. La taxe locale sur les carburants avait été prévue par la loi sur l'outre-mer, le 7 décembre 2000, et a pour but de financer l'entretien et la modernisation du réseau routier. Sur les 10 MF de recettes envisagées, EDF devait en régler 6.
space
  En dehors des automobilistes, ce sont les hôteliers qui pourraient passer prochainement à la caisse, avec la possible création d'une taxe de séjour en cas de recettes insuffisantes de la commune. Il faut néanmoins s'attendre à de fortes réticences des professionnels du tourisme, d'autant plus que les attentats du 11 septembre ont montré, s'il en était besoin, toute la fragilité de l'économie locale très dépendante de la clientèle américaine, particulièrement new-yorkaise.
space
  Après un été décevant, l'automne, l'a été, en effet, tout autant. A Thanksgiving, les principaux hôtels de l'île ont connu une baisse de la fréquentation d'environ 40%. Dans les boutiques aussi les commerçants ont fait grise mine et la dégringolade vertigineuse du nombre d'escales de bateaux de croisière n'a rien fait pour remonter le moral. Les chiffres sont édifiants avec 70% de passagers en moins sur le seul mois de novembre.
space
  C'est dire si l'on attend Noël avec impatience ici. Pour regagner un peu de l'insouciance perdu ces derniers mois mais aussi pour se refaire une santé financière.

  A Bientôt,

  Yves Bourel


  Nouvelles Locales et Commentaires     Editoriaux-Archive     Guide du Visiteur  

© 1996-2001 Editions Bassin Laurent, B.P.65, 97095 St. Barthélemy, French West Indies