Vue d'Ici:   Ellen Lampert-Greaux, d'origine Américaine, vit à Petite Saline. Tout en organisant le festival du film Caraïbe, ou supervisant l'équipe locale de Volleyball, ou écrivant des articles pour différents magazines connus, Ellen observe autour d'elle et nous raconte sa vision d'ici.
  Novembre 2002
space
  Ouvertures de saison
space
    Il y a quelques années, Islands magazine m'avait sollicité pour un article décrivant une journée idéale à St-Barth. Après 30 secondes d'intense réflexion, j'avais réalisé que dans ce paradis-ci, une journée de rêve s'organisait autour des plaisirs de la table. Et comme je le disais à l'époque, l'absence de terrain de golf ou de casino est largement compensée par les bonnes tables qui foisonnent. C'est ainsi que je recommande de commencer la journée avec des croissants ou des tartines de pain frais au petit déjeuner, puis vous pourrez vous délecter d'une simple salade de langouste à midi avant de vous balancer dans un hamac pour une sieste sous les palmes des cocotiers. Mais il faudra tout de même faire un petit effort de concentration pour réussir un moment capital, le dîner, tout simplement parce que dans la plupart des restaurants à la mode sur l'île, la réservation est indispensable.
    Alors que s'annonce une nouvelle saison, voici que commence la valse des ouvertures et des changements de propriétaires. Quoi de neuf ? Je vais tout vous dire. Pour les adeptes du déjeuner chic, les fans du Lafayette Club sur la plage de Grand Cul-de-Sac apprendront avec plaisir que George Labeau a repris son flambeau. Pour beaucoup d'habitués, la disparition de l'Escale et de son four à bois pour les pizzas est une triste nouvelle. Egalement sur la liste des disparus, le Boubou's de Grand Cul-de-Sac, mais qu'on ne s'inquiète pas, Boubou lui-même est toujours très présent à la Mandala et au Do Brazil (mais où va-t'il bien pouvoir organiser le festival de musique de l'été prochain?) Certainement pas au Key West, défunt bar de Gustavia qui s'est bizarrement métamorphosé en un cabinet de promotion immobilière. Parmi les autres disparus, figure le Colonial à St-Jean, mais d'aucuns racontent qu'il va rouvrir sous le nom de Zanzibart. Le Santa Fe a un nouveau gérant qui propose une carte plus variée, mais les tables de billards et les télévisions géantes sont toujours là, donc les nombreux supporters pourront probablement toujours grimper sur la colline de Lurin pour acclamer le Superbowl américain. Bonne nouvelle à Saint-Jean, ou la Terrazza, autrefois le Patio, accueille un nouveau chef, Franco Romeo qui arrive tout juste du Via Ferrata à Courchevel. Dans sa toque, de nombreuses spécialités italiennes, parmi lesquelles un risotto aux truffes noires, du foie gras poêlé, et un filet de veau fourré d'arugula.
    Alors quelle que soit votre façon de voir, c'est toujours vrai. Une belle journée à St-Barth passe toujours par une bonne table, et à l'approche des fêtes de fin d'année, mieux vaut déjà prévoir vos réservations. En revanche, si vous vous y prenez un peut trop tard pour une table chez Maya, ne vous inquiétez pas trop. Les Gurleys ont ouvert Maya To Go, un savoureux traiteur pour des plats à emporter tout près de l'aéroport. En fait, plutôt que de devoir me frayer un chemin au dernier moment parmi la foule, je vais y prendre ma commande dès maintenant. Ainsi je pourrais rester chez moi et contempler les feux d'artifice depuis ma terrasse. Ou bien j'irais faire une partie de bowling, si les rumeurs d'une salle de bowling s'avèrent fondées. Je vous tiendrai au courant.
  A Bientôt,
  Ellen Lampert-Greaux

  Nouvelles Locales et Commentaires     Editoriaux-Archive     Guide du Visiteur