Vue d'Ici:   Ellen Lampert-Greaux, d'origine Américaine, vit à Petite Saline. Tout en organisant le festival du film Caraïbe, ou supervisant l'équipe locale de Volleyball, ou écrivant des articles pour différents magazines connus, Ellen observe autour d'elle et nous raconte sa vision d'ici.
  Janvier 2001
space
  Reprise !
space
  Quand mon mari eut prit connaissance de mes commentaires du mois dernier à propos de l'aéroport dans les années 70, il tint à souligner quelques erreurs.
space
   D'abord, c'était des moutons et non des chèvres qui paissaient sur la savane qui servait de piste d'atterrissage avant d'être bétonnée. Ensuite, les pilotes n'atterrissaient pas du premier coup. Ils devaient d'abord passer en rase-mottes une première fois pour effrayer les moutons et s'assurer qu'ils s'étaient bien rangés de côté avant de refaire le tour pour atterrir. Et comme les équipes de foot locales (parmi lesquelles les Aigles de Gustavia, Inter-Flamands, les Concordes de Corossol et la Route du Rhum) jouaient sur le terrain d'à côté, mon mari a dû observer pas mal d'avions faire leur manoeuvre de dispersion de bétail. Quand l'herbe du terrain de foot devenait trop haute, le propriétaire des moutons (et du terrain) les transférait là pour une tonte de gazon écologique. Et c'est ainsi que les footballeurs, dont faisaient partie le maire Bruno Magras et son frère Michel, étaient assurés de toujours jouer sur un terrain en bonnes conditions.
space
   Je dois dire que je me suis également fait reprendre sur d'autres choses. J'étais par exemple persuadée que le millénaire avait déjà commencé l'an dernier. Du moins, c'est ce que l'agitation aux quatre coins du monde avait laissé entendre. Mais les mathématiciens, les puristes du calendrier et d'autres m'ont démontré le contraire. D'une façon ou d'une autre, nous sommes définitivement entrés dans le 21ème siècle cette fois-ci, qu'on le veuille ou non.
space
  Au moins par ici, chez nous, les choses semblent bien se passer. Le nouvel aéroport a ouvert juste avant la ruée de Noël, et même l'incendie d'un bateau à quai devant le Wall House n'a pas généré de problèmes graves (sauf pour les propriétaires qui doivent encore se demander ce qui a bien pu se passer?).
space
   Trente-deux voiliers ont participé à la régate informelle du 31 décembre, en une superbe parade menée autour de l'île par Mari-Cha III. Ce bateau de 50 mètres détient le record pour ses traversées de l'Atlantique et a le chic de se transformer, avec son intérieur de cabines et de salons luxueux, en un très performant bateau de course. Le propriétaire, Robert Miller, était à la barre pour cette régate, en compagnie d'invités prestigieux comme le Prince Pavlov de Grèce et Alex de Furstenberg. A cette époque de l'année, l'île est un véritable aimant pour les gens célèbres ce qui permet d'apercevoir des stars confirmées comme le rappeur Puff Daddy, qui joua au Disc Jockey dans une boîte de nuit locale. Thomas Castaignede, un jeune champion du rugby français était ici aussi, pour prendre quelque jours de repos et de relaxation dans un spa de l'île.
space
  Mais les plus jolies étoiles sont celles que j'ai vues scintiller dans le ciel au-dessus de notre maison, qui d'ailleurs ressemblait étrangement à un bed & breakfast ces dernières semaines. Notre chambre d'amis a ainsi hébergé une jeune fille de Floride de 16 ans qui décora toute notre salle de bains avec des paillettes (fort à propos en ce moment), un expert maritime de St-Thomas venu pour évacuer le bateau incendié, et un jeune amoureux transi des Hamptons venu à la recherche sa bien-aimée. D'après ce que nous avons compris, elle s'était enfuie ici quand il avait refusé de l'épouser après 8 années de relation amoureuse. Depuis, il sillonne toute l'île sur son scooter à sa recherche...
space
  J'espère que leur roman-feuilleton va bien se terminer, et qui sait, peut-être reviendront-ils sur notre romantique petite île passer leur lune de miel. Ma chambre d'amis sera prête, au cas où.

  A Bientôt

  Ellen Lampert-Greaux


Nouvelles Locales et Commentaires Editoriaux-Archive Guide du Visiteur

© 1999 Editions Bassin Laurent, B.P.65, 97095 St. Barthélemy, French West Indies