Les Nouvelles
- bimensuelles -
Par Cécile Lucot
D’origine bordelaise, Cécile Lucot s’est installée à St-Barth en 1995. Après avoir collaboré au St-Barth Magazine pendant six ans, elle a travaillé pour le quotidien d’informations locales Today. Elle est actuellement rédactrice en chef du magazine de la Famille Les Enfants de St-Barth et présente une à deux fois par mois sur St. Barth Online une synthèse de l’actualité des quinze derniers jours.
03 février 2009- #99

Le Médiateur de la collectivité

 

Jean BelottiLors de sa réunion du 3 avril 2008, le Conseil exécutif de la collectivité a décidé de désigner Jean Belotti à la fonction de Médiateur de la collectivité, une voie de recours simple et gratuite.
Nommé pour 5 ans, le Médiateur de la collectivité a pour mission d’améliorer les relations entre l’administration et le citoyen qui conteste une décision de l'administration territoriale ou souhaite régler un litige avec cette dernière. Il examine, au cas par cas, les demandes et les revendications qui lui sont transmises. Il propose des règlements amiables et trouve des solutions pratiques. Il peut également élaborer des réformes en partenariat avec les élus.
Universitaire, pilote de ligne pendant 30 ans, expert judiciaire en matière aéronautique près de cours d’appel depuis 20 ans et résident St-Barth depuis 15 ans, les élus ont considéré que « de par sa personnalité, son expérience professionnelle, sa disponibilité et son implication sur le territoire de la collectivité, Monsieur Belotti représente la personne idéale pour occuper ces fonctions » comme le précise la délibération prise à cette occasion.
Le communiqué de presse du 24 avril dernier indiquait également que « les élus ont souhaité se doter d'une instance de médiation neutre, impartiale et indépendante, capable de recevoir les revendications de ses administrés et de servir d'intermédiaire dans diverses situations conflictuelles, afin d'y apporter une solution pacifique. »

Conformément aux textes en vigueur, la saisine du Médiateur de la collectivité n’est pas directe. Elle ne peut se faire que par l’intermédiaire du sénateur ou d’un membre du Conseil exécutif de la collectivité. Le citoyen souhaitant la médiation de Jean Belotti doit donc constituer un dossier puis prendre rendez-vous avec le sénateur ou un des membres du conseil exécutif qui saisira le Médiateur. Toute demande de saisine doit faire l'objet d'un dossier (comportant un exposé clair du problème et toutes les pièces concernant l'affaire, notamment les courriers échangés avec l'administration concernée, accusés de réception, nature du préjudice, etc.) permettant à l'autorité habilitée saisie de vérifier d'une part que la demande est recevable et relève bien de la compétence du Médiateur et d'autre part qu'il est complet avant d'en assurer la transmission.

Les demandes qui sont adressées directement au Médiateur oralement ou par écrit ne peuvent pas être prises en compte. Les différends et comportements relevant du droit civil (litiges entre particuliers) ou de droit pénal (agressions, menaces, etc.) sont exclus de sa mission.
Une rubrique consacrée au Médiateur sur le site internet de la collectivité est actuellement en préparation et permettra aux citoyens de l’île de prendre connaissance d'informations et renseignements utiles. Jean Belotti a officiellement pris ses fonctions en début d’année. Son bureau est situé au-dessus de la trésorerie à Gustavia.


 

Exposition : les oiseaux de l’île

 

Depuis le début décembre, les galeries de l’île organisent régulièrement des évènements artistiques. Une des expositions les plus attendues de ce mois de février est celle préparée par l’artiste Jennyfer May dans sont studio à Gustavia, en face du Crédit Agricole.
Peintre à l’esprit gai et rêveur, Jenny présente dans une ambiance très personnelle, chaleureuse et follement bohème les œuvres des artistes qui l’interpellent.
Cette année, elle a choisi d’organiser un évènement du 7 au 21 février sur le thème des oiseaux de l’île, auquel participe plusieurs artistes dont Rebecca Field, photographe américaine qui séjourne sur l’île depuis plus de vingt ans et qui expose ses images des oiseaux de St-Barth. Membre d’associations américaines pour la protection et la défense des oiseaux et de leurs habitats, Rebecca photographie les volatiles à travers le monde. Ses photos sont parues dans de nombreux magazines tel « Birders World Magazine ».
L’exposition sera aussi l’occasion d’admirer les acryliques et les sculptures en papier mâché de Jennyfer May, les peintures d’Aline de Lurin, les bijoux de Nathalie Gumbs, et le travail de joaillerie de Jo-Anne et Albert de la boutique des Artisans.
Parallèlement à cette exposition, Jenny organise également un concours d’art pour les enfants. Ouvert à tous les petits, ce concours sur le thème des oiseaux a pour objectif de les sensibiliser en leur demandant de dessiner ou de sculpter des oiseaux habitant sur l’île. Leurs œuvres doivent être apportées avant la fin de l’exposition, un jury composé des artistes décernera un prix artistique aux plus belles réalisations.

Aigrette neigeuse. Photographie prise par Rebecca Field à St-Barth

 A Bientôt

  Cécile Lucot