Les Nouvelles
- bimensuelles -
Par Cécile Lucot
D’origine bordelaise, Cécile Lucot s’est installée à St-Barth en 1995. Après avoir collaboré au St-Barth Magazine pendant six ans, elle a travaillé pour le quotidien d’informations locales Today. Elle est actuellement rédactrice en chef du magazine de la Famille Les Enfants de St-Barth et présente une à deux fois par mois sur St. Barth Online une synthèse de l’actualité des quinze derniers jours.
26 mai 2008 - #91

Les sportifs de St-Barth à l'honneur


Arrivée de la Transat ag2r Concarneau-St-Barth

Le départ de la 9ème édition de la Transat ag2r a été donné le 20 avril 2008 de la baie de Concarneau. Seule course à armes égales courue en double sur des Figaro Bénéteau de 9,5 mètres, la flotte a mis le cap sur St-Barthélemy pour trois semaines de course.

Cette année, une trentaine de bateaux étaient engagés dans la course. Des habitués du circuit Figaro comme Erwan Tabarly, Nicolas Troussel, Antoine Koch qui revient au Figaro après 2 saisons en multicoques ; les duos Dominic Vittet/Armel Tripon, Thierry Chabagny/ Corentin Douguet ou encore des skippers de renom tel Jean Le Cam qui fait équipe avec Gildas Morvan dont c’était la sixième participation ou Bertrand de Broc avec Joe Seeten pour co-skipper. Eric Drouglazet, fidèle, est le recordman des participations avec 9 épreuves. Une des surprises de cette édition a été l’arrivée dans la classe Figaro-Bénéteau 2 de l’anglais Phil Sharp dont la performance lors de la dernière Route du Rhum - La Banque Postale en class 40 a été largement saluée et de son co-skipper le Tchèque David Krizec (classé 3ème de la mini 2007 – Série). Parmi les femmes, notons la quatrième participation de Jeanne Grégoire, l’engagement de la papoue Liz Wardley, et pour la première fois, celle d’Elodie Riou.

Deux marins de St-Barth étaient sur la ligne de départ, Luc Poupon et Miguel Danet.
Résident dans l’île depuis plus de vingt-cinq ans, Luc Poupon, 57 ans, participait pour la cinquième fois à l’épreuve. Marin émérite, ce Breton a navigué sur toutes les mers du monde avec les navigateurs les plus renommés : Florence Arthaud, Marc Guillemot, Jean Le Cam, Eric Tabarly et bien sûr, son frère Philou. Il ne compte plus ses participations aux épreuves internationales (transat Jacques Vabre, route de l’équateur, Fasnet, tour de l’Europe, Whitbread sur Pen Duick VI, Admiral cup, Québec-St-Malo) ainsi que ses engagements dans les courses du circuit Figaro ou les régates dans la Caraïbe (Heineken regatta, Swan Rolex cup, etc.). Sur le trimaran Fleury Michon 8, il a battu le record de la traversée de l’Atlantique en 1987. Pour cette édition 2008 de la Transat ag2r, il a choisi de naviguer avec le Rochelais Ronan Guérin (qui a élu domicile avec sa femme sur l’ile voisine de St-Martin), un marin professionnel de 35 ans qui connaît bien Gustavia en tant que ville d’arrivée de l’épreuve puisque lui aussi participait pour la cinquième fois à la course. Bien que les deux marins naviguaient pour la première fois ensemble, ils se connaissent et s’apprécient depuis longtemps, ayant souvent participé aux mêmes courses.

Bateau St Barth-Concarneau
Miguel Danet et Eric Peron
Miguel Danet et Eric Péron
Sur le bateau numéro 79 aux couleurs de Concarneau et de St-Barthélémy, le duo Miguel Danet et Eric Péron symbolisait l’alliance des deux villes sur cette transatlantique mythique. À 23 ans, le jeune marin originaire de Corossol participait pour la première fois à l’épreuve. Skipper professionnel d’un catamaran basé à St-Barth depuis deux ans, il s’est initié à la voile sur le plan d’eau de Public au sein du St-Barth Yacht Club. Avoir avoir participé au championnat de Martinique de Laser en 2001 puis au championnat de France de Laser l’année suivante, il a terminé neuvième de la mini-Med 2004.

Après des débuts en 420 et en 470, le sud finistérien Eric Péron a navigué en First Class 8 et en Mumm 30 avant de participer pour la première fois en 2004 à la Transat ag2r puis à la Générali solo. Depuis quatre ans, ce marin de 27 ans flirte avec le haut niveau de la compétition internationale : course du Fasnet et Nieuwpoort channel race en 60 pieds et participations régulières aux épreuves en solitaire comme en équipage du circuit Figaro.

Dans le golfe de Gascogne, la flotte s’est d’abord étalée en longitude, entre tenants de l’option Ouest et partisans d’une route plus Est jusqu’au virement de la marque devant l’île de Madère. Après l’abandon de trois bateaux, les 23 équipages toujours en course ont dû choisir entre la classique route Nord ou une plus osée trajectoire Sud, tous à la recherche des alizés. Pendant que les partisans de la route directe pensaient foncer sur St-Barth, les originaux qui ont choisi la route Sud accumulaient les milles de retard. La bascule de vent tellement attendue au Nord ne venant pas, les sudistes se sont finalement retrouvés bien placés pour attaquer la remontée sur St-Barth… Et gagner la course.
Luc Poupon, Jean-Paul Mouren, Laurent Pellecuer et Ronan Guerin
Luc Poupon, Jean-Paul Mouren,
Laurent Pellecuer et Ronan Guérin
Solar Inox
Le 13 mai à 3h13 min 55 sec, après 22 jours et 19 h de navigation, SNEF et Cliptol Sport barré par Jean-Paul Mouren et Laurent Pellecuer a franchi la ligne d’arrivée devant l’hôtel de la collectivité suivi à 7h45 par l’équipage Luc Poupon/Ronan Guérin. 24 minutes plus tard, Concarneau/St-Barth skippé par Miguel Danet et Eric Péron accostait quai Général de Gaulle sous les applaudissements d’une foule enthousiaste. Cercle Vert et Banque Populaire ont ensuite ouvert la voie des centristes en quatrième et cinquième position. Financo, premier des nordistes n’est lui arrivé qu’en treizième position près de 29 heures après le vainqueur. Le 15 mai à 7h13 min 53 sec le dernier bateau franchissait la ligne. David Krizek et Phil Sharp ont joué la route du nord jusqu’au bout et ont perdu. Le record de vitesse de la traversée de 20 jours 8 h 49 min 3 sec établit en 2006 par Kito de Pavant et Pietro d’Ali n’a pas été battu.

Classement général sur le site www.transat-ag2r.com

Bateaux Transat ag2r a St Barth

Antoine Questel en tête du classement provisoire
du championnat de France formula windsurfing

Antoine Questel

Pendant que l’on attendait les marins sur les quais de Gustavia, un autre enfant du pays entamait sa saison de compétitions de windsurf en participant au championnat de France formula windsurfing à La Rochelle. Depuis huit ans, Antoine fait partie des cinq meilleurs windsurfeurs de sa génération qui représentent la France dans les compétitions internationales. Les 10 et 11 mai derniers, il a gagné la deuxième étape de ce championnat de France, une épreuve qu’il considère comme un bon entraînement pour préparer le championnat d’Europe en juillet.

Pour plus d’infos: www.antoinequestel.com

  A Bientôt

  Cécile Lucot

  Nouvelles & Commentaires     Archives     Guide du Visiteur