Les Nouvelles
- bimensuelles -
Par Cécile Lucot
    D’origine bordelaise, Cécile Lucot vit à St-Barth depuis dix ans. Après avoir été rédactrice en chef du St-Barth Magazine pendant six ans, elle a travaillé pour le quotidien d’informations locales Today. Elle écrit régulièrement pour différents magazines et présente une à deux fois par mois sur St. Barth Online une synthèse de l’actualité des quinze derniers jours.
  10 mai 2007 - #74
Peintures et poésie à la galerie Porta 34
Virgile Novarina, Luis Mizon et Jean-Michel Maulpoix

Du 13 au 19 avril, Virgile Novarina, Luis Mizon et Jean-Michel Maulpoix (de gauche à droite sur la photo) exposaient leurs toiles et présentaient leurs textes dans cette galerie de Gustavia. À l’origine de cette initiative culturelle, Monique Pignet, propriétaire de plusieurs villas sur l’île, ex-enseignante passionnée par la poésie devenue femme d’affaires dans l’hôtellerie pour suivre son mari. Pour elle, la poésie est plus que jamais d’actualité: « Les poètes sont les personnes les plus clairvoyantes que j'ai pu rencontrer. Ils échappent et nous permettent d'échapper à la dictature de la société de consommation. Ils nous aident à réfléchir et à accéder à une vraie définition du luxe» explique-t-elle. Elle cite Baudelaire «Les poètes sont les meilleurs critiques de tous les temps" pour raconter sa passion et justifier son envie de la partager. Elle a fait de ses deux hôtels parisiens des lieux de rencontres et d’échanges en organisant régulièrement des lectures gratuites soutenues par «Le Printemps des Poètes». Les liens amicaux qui unissent le poète d’origine chilienne Luis Mizon et l’écrivain guadeloupéen Ernest Pépin lui ont donné l’idée de créer une manifestation de promotion de la poésie en outre-mer. La semaine précédant leur installation à la Porta 34, les artistes ont présenté leurs œuvre à la médiathèque du Lamentin en Guadeloupe. Pendant leur séjour sur l’île, Luis Mizon et Jean Michel Maulpoix, en collaboration avec les associations St-B’Art et le club Unesco, ont animé un atelier d'écriture à la bibliothèque municipale autour du thème «Poèmes du port». Virgile NovarinaVirgile Novarina s’est rendu à l’école maternelle de Gustavia pour faire un travail avec les enfants qui font encore la sieste. «Une occasion de réfléchir sur leur propre sommeil de manière poétique» commente l’artiste qui mène depuis plusieurs années une expérience sur l'imaginaire de la nuit. Le temps de sa visite à St-Barth, il a dormi dans le lit placé dans la vitrine de la boutique «la case piment vert» située en face du BAZ bar. Son objectif était de présenter les attitudes du dormeur et de montrer le côté intime du sommeil. Les dessins qu’il expose à travers le monde sont les souvenirs de ses rêves qu’il note à chacun de ses réveils.


Journée du livre et remise des prix du concours des jeunes plumes

Jean et Jean-Michel MaulpoixLes trois poètes étaient présents dimanche 15 avril à la deuxième édition de la journée du livre. Organisée sur le parvis de l’hôtel de ville, la manifestation a remporté un franc succès en proposant une bourse d’échange, des rencontres avec les écrivains locaux et des lectures publiques.
Le lendemain dans la salle de délibérations de la mairie, Jean-Michel Maulpoix, également président de la maison des Ecrivains à Paris, remettait le premier prix du concours des jeunes plumes et lisait la nouvelle primée. Une cinquantaine de collégiens ont participé à la troisième édition de ce concours de nouvelles junior organisé par l’association St-B’Art. Le maire Bruno Magras a d’abord félicité les écrivains en herbe avant de lire une missive d’Ernest Pépin dans laquelle l’écrivain guadeloupéen s’excusait de ne pas avoir pu venir remettre leurs prix aux vainqueurs. Avant la lecture du palmarès, Jean-Pierre Ballagny président de St-B’Art a signalé l’imagination débordante dont les adolescents avaient fait preuve et regretté le nombre considérable de fautes d’orthographe et de syntaxe dans les textes. Le premier prix, un ordinateur portable, a été décerné à Jean Maille, un élève de 11 ans en classe de sixième pour sa nouvelle intitulée «Le fameux loup», l’histoire de Vixente, chasseur de loups obligé par les soldats Allemands pendant la deuxième guerre mondiale de tuer une bête en échange de la liberté de sa femme et son fils.


Visite de Hervé Mariton ministre de l’outre-mer

Bruno Magras et Herve MaritonHervé Mariton a pris la direction du ministère de l’outre-mer suite à la nomination de François Baroin ministre de l’Intérieur en remplacement de Nicolas Sarkozy le temps de la campagne présidentielle. Le nouveau et temporaire ministre des DOM-TOM était en visite le 16 avril à St-Martin et la journée du 17 à St-Barth. Au cours de ce voyage de deux jours dans les Antilles, il a rencontré les élus, installé Dominique Lacroix nouveau Préfet délégué des Iles du Nord dans ses fonctions, inauguré les nouveaux locaux de la gendarmerie de St-Barth au fort Oscar et confirmé la volonté de l’Etat de renforcer la présence de ses services.

space

  A Bientôt

  Cécile Lucot

space
  Nouvelles & Commentaires     Archives     Guide du Visiteur