Les Nouvelles
- bimensuelles -
Par Cécile Lucot
    D’origine bordelaise, Cécile Lucot vit à St-Barth depuis dix ans. Après avoir été rédactrice en chef du St-Barth Magazine pendant six ans, elle a travaillé pour le quotidien d’informations locales Today. Elle écrit régulièrement pour différents magazines et présente une à deux fois par mois sur St. Barth Online une synthèse de l’actualité des quinze derniers jours.
  19 Décembre 2006 - #67
Solidarité de la population pour la lutte contre le sida et le Téléthon quai telethon

maquillage telethon La région Caraïbes est touchée de plein fouet par le vih/sida et compte 450 000 personnes porteuses du virus. Pour la première fois à St-Barth et pour la deuxième année consécutive à St-Martin, l’association Blue Moon a mobilisé la population le 1er décembre à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le SIDA. Les écoliers ont tressé des scoubidous en forme de ruban rouge, symbole de solidarité, revendus ensuite dans les pharmacies au prix de 2 € ou plus pour ceux qui voulaient faire un don. L’un des principaux objectifs de l’association est de lutter contre la stigmatisation dont sont victimes les personnes vivant avec le vih/sida. L’objectif de l’action était de faire réfléchir les enfants sur la signification de ce ruban rouge et de récolter des fonds pour venir en aide aux personnes séropositives en situation précaire, tout particulièrement les femmes et les enfants. Au collège Mireille Choisy, les élèves ont également assisté à des réunions d’informations sur la maladie et les moyens de prévention.

maquillage telethon À partir de 16h le vendredi 8 décembre et jusqu’à 17h le samedi 9, l’île s’est mobilisée pour participer à la vingtième édition du Téléthon, une manifestation qui mobilise des centaines de milliers de volontaires à travers la France entière. Un an sur deux, le centre téléphonique de promesses de dons des îles du Nord tenu par les membres du Lions Club est basé à St-Barth. En 2004 installé sur le parvis du Wall House, il était situé cette année sous la capitainerie, quai Général de Gaulle. À Corossol, les membres de l’ALC avaient organisé pendant les 25 heures de la manifestation de nombreux challenges sportifs sur la plage et sur l’eau. À St-Jean, les archers du club de tir à l’arc proposaient des démonstrations de tirs, des stands de fléchettes et de sarbacanes, la vente de gâteaux et de poulets rôtis, et un tir au gigot. L’équipe de la piscine municipale s’était fixée de nager 200 kilomètres, un objectif pratiquement atteint avec 150 kms parcourus. Depuis quelques mois, les membres de l’association du quartier de Public avaient placé des affichettes aux caisses des supermarchés pour récupérer des petits pots en verre qu’ils ont ensuite peint de couleurs multicolores. À chaque don, un petit pot illuminé d’une bougie était placé sur une des lettres géantes posées sur le quai du slogan « Téléthon 2006 ». L’ASP proposait également un stand de maquillage du visage et une marche aux flambeaux. L’ASCCO avait cuisiné galettes, soupe et plats en sauce traditionnels en vente à 2 euros la portion. L’association St-B’Art avait décidé de rassembler les artistes pour une édition spéciale de l’Art en Fête dans la salle des festivités au premier étage de la capitainerie. Au programme un concert des jeunes violonistes de l’école de musique St-Barth Harmony, une prestation des petits pianistes de l’association Escapade, une représentation de la troupe de théâtre SB Artists et un récital de la chorale des Bons Chœurs. Au rez-de-chaussée autour du centre de promesses étaient exposées les toiles participant au concours de peinture dont le premier prix décerné début janvier illustrera l’enveloppe pré affranchie 2007 vendue dans les bureaux de Poste de l’île.

En vingt-cinq heures, 35 978 euros ont été collectés par les associations de l’île et par le centre de promesses. La totalité des dons ne sera connue que dans quelques jours, le temps que les associations de St-Martin communiquent le montant de leurs collectes. Une somme record par rapport aux 23 255 euros de promesses, dont 15 102 euros en provenance de St-Barth, enregistrées en 2005 par le centre basé à St-Martin. La totalité des fonds récoltés grâce à cette multitude d’activités a été intégralement reversée par le Lions Club à l’AFM, l’association française de lutte contre la myopathie, un organisme qui depuis de nombreuses années a dépassé le stade du combat contre cette seule maladie en finançant les recherches scientifiques de l'ensemble des maladies génétiques.

space

  A Bientôt

  Cécile Lucot

space
  Nouvelles & Commentaires     Archives     Guide du Visiteur