Les Nouvelles
- bimensuelles -
Par Cécile Lucot
    Cécile Lucot vit à St-Barth depuis neuf ans. D’origine bordelaise, cette journaliste professionnelle a été la rédactrice en chef du St-Barth Magazine pendant six ans. Elle est actuellement reporter pour le quotidien d’informations locales Today et collabore régulièrement avec divers magazines comme Mer Caraïbes et Tropical. Cécile présente 1 à 2 fois par mois sur St. Barth Online une synthèse de l’actualité des 15 derniers jours.
  16 juin 2005 - #44
  Nouvelles technologies : Connexion à internet à plus grande vitesse
space

Victorin Lurel le Président du Conseil Régional était à Saint-Barth jeudi 2 juin afin de signer avec le Maire Bruno Magras une convention qui officialise la participation de la commune dans le projet Guadeloupe numérique. Depuis deux ans, la région a signé une délégation de service public avec Global Caribbean Network pour l’installation et la maintenance d’un câble sous-marin qui reliera la Guadeloupe à Porto Rico via Saint-Martin et Saint-Barth. Pour être partenaire de Guadeloupe numérique, Saint-Barth a participé à hauteur de 1 million d’euros dans ce projet qui coûte dans son ensemble (construction+installation du câble) 21,9 millions d’euros. D’autres îles de la Caraïbe comme St-Lucie, St-Vincent, Grenade, St-Kitts et la Dominique semblent intéressées par ce câble qui permettra l’accès aux nouvelles technologies de l’information et de la communication. Les habitants de St-Barth vont ainsi pourvoir se connecter à internet à une vitesse bien supérieure à celle qui est proposée actuellement et accéder aux mêmes services que ceux proposés en Europe et aux Etats Unis. Jusqu’au mois de juillet, le « Cape Fear » navigue dans les eaux de la Caraïbe pour étudier les fonds sous-marins et établir un tracé des zones où le câble sera posé. La fabrication de ce câble composé de fibre optique s’effectuera à Calais où il sera ensuite enroulé à la main dans des cuves spéciales qui seront embarquées en fin d’année dans un navire qui les transportera jusqu’en Guadeloupe. Chargé ensuite sur un bateau câblier qui remontera jusqu’à Porto Rico, le câble sera déroulé au fonds de l’eau suivant un tracé précis. La pose devrait débuter fin novembre et durer trois ou quatre semaines pour une mise en fonction tout début 2006. À St-Barth, le câble arrivera à Shell Beach, où il sera amené jusqu’à terre pour une jonction avec le câble terrestre dans une chambre spéciale en béton étanche. À charge ensuite à chaque opérateur de venir se connecter au câble et proposer ce nouveau service à ses clients. D’après les dirigeants de Global Caribbean Network, la durée de vie du câble est normalement de 25 ans. Une réparation demande un délai de deux semaines, des accords avec d’autres sociétés devraient être signés pour basculer le trafic sur un câble partenaire le temps du dépannage.

  Sauvetage en mer : la station S.N.S.M. de St-Barth s’organise

Ingénu Magras, président de la station S.N.S.M. de Saint-Barthélemy avait organisé la première réunion de l’antenne au St-Barh Yacht Club lundi soir 6 juin. La Société Nationale de Sauvetage en Mer est une association loi 1901 reconnue d’utilité publique qui se donne pour mission le sauvetage des navires et des personnes en détresse en mer. Chaque année, les sauveteurs, tous des bénévoles issus des métiers de la mer, secourent une moyenne de 10 000 personnes et 3000 bateaux. 163 stations permanentes et 58 stations saisonnières sont réparties le long des côtés de l’hexagone auxquelles s’ajoutent 13 stations permanentes installées en Outremer. Jusqu’à présent, St-Martin était la seule des deux Iles du Nord à être dotée d’une station S.N.S.M. et d’un bateau de 9 m, le « Contre-Amiral Noël » pour partir en sauvetage. Cette première réunion a réuni une trentaine de personnes qui se sont portées volontaires pour secourir marins et navires en difficulté en adhérant à la S.N.S.M. Co-financée par la commune à hauteur de 110 000 euros et par la S.N.S.M., une vedette longue de 10,50 m à propulsion hélices sera mise en chantier fin 2005 pour être livrée fin 2006.Le bateau devrait être installé sur un système de ber hors de l’eau situé du côté Sud du quai de commerce à Public. En attendant son navire, la station de St-Barth devrait récupérer la vedette de la station de St-Martin dès que le nouveau bateau de celle-ci aura été livré.

  Conduite automobile : port obligatoire de la ceinture de sécurité

Depuis quelques semaines, les gendarmes mènent une opération préventive de sensibilisation des conducteurs de voitures au port de la ceinture de sécurité que personne jusqu’à présent à St-Barth ne bouclait. Par voie de presse, les services de la gendarmerie ont prévenu la population, dans quelques jours, ils passeront à la répression et le conducteur contrôlé au volant de sa voiture sans ceinture de sécurité attachée sera passible d’une amende de 90 euros et d’un retrait de 3 points sur son permis de conduire.

space

  A Bientôt

  Cécile Lucot

  
space
  Nouvelles & Commentaires     Archives     Guide du Visiteur