Les Nouvelles
- bimensuelles -
Par Cécile Lucot
    Cécile Lucot vit à St-Barth depuis neuf ans. D’origine bordelaise, cette journaliste professionnelle a été la rédactrice en chef du St-Barth Magazine pendant six ans. Elle est actuellement reporter pour le quotidien d’informations locales Today et collabore régulièrement avec divers magazines comme Mer Caraïbes et Tropical. Cécile présente 1 à 2 fois par mois sur St. Barth Online une synthèse de l’actualité des 15 derniers jours.
  20 Mars 2005 - #40
  Sœur Claire Madeleine élue femme de l'année
space

À l'occasion de la célébration de la journée internationale de la femme le 8 mars, les membres du Lycéum Club élisent depuis six ans « la femme de l'année ». À l'unanimité cette année, les membres de cette association de femmes ont élu Sœur Claire Madeleine de l'ordre des Sœurs de Saint-Paul de Chartres. La cérémonie s'est déroulée à l'hôtel de ville mardi soir dans la salle comble du conseil municipal. Après le discours de Nicole Gréaux retraçant la vie de la religieuse, le troisième adjoint a passé la parole au Maire Bruno Magras qui a remis à Sœur Claire Madeleine la médaille d'honneur de Saint-Barthélemy. C'est l'ensemble de la congrégation des Sœurs de Saint-Paul de Chartres qui était à l'honneur ce 8 mars par l'intermédiaire de Sœur Claire Madeleine, un ordre présent dans la vie de l'île depuis 1855. La réception s'est terminée par un cocktail chaleureux au son des notes de « l'hymne à Saint-Barthélemy » chanté par la chorale Aux Bons Chœurs et repris par la salle entière.

  Sœur Claire Madeleine de Saint-Paul de Chartres
space

Née Rita Françoise Gréaux, Sœur Claire Madeleine est originaire de Lorient. Issue d'une famille pratiquante de six enfants, Rita à l'âge de 18 ans décide de partir en Martinique à la maison provinciale des Sœurs de Saint-Paul de Chartres. Avec trois autres jeunes filles de l'île qui deviendront Sœurs Irène, Sœur Emérance et Sœur Tarcicius, elle embarque le 9 juillet 1942 sur la goélette Marie Stella à destination de Fort-de-France. Après deux années de noviciat, Rita décide de prendre l'habit et choisit le prénom Claire « en souvenir d'une Sœur très méritante et celui de Madeleine qui a été la femme qui a aimé le Christ plus que tout ». Elle passe ensuite une année à la clinique Saint-Paul pour chercher le métier qu'elle aimerait exercer et décide de devenir infirmière. Elle suit l'école d'infirmière à Pointe-à-Pitre et obtient en 1952 son diplôme avec mention. Sœur Claire Madeleine a d'abord été infirmière pendant 16 ans dans le service de chirurgie générale de l'hôpital de Pointe-à-Pitre. Responsable ensuite de la communauté des Sœurs à l'hôpital du Lamentin en Martinique pendant 7 ans, elle exerce ses fonctions d'infirmière à l'hôpital Sainte Hyacinthe jusqu'en 1978 année où elle part travailler à l'hôpital de Saint-Martin. Après 11 ans dans l'île voisine, sa congrégation l'a autorisé à s'occuper des malades de l'hôpital de Bruyn en mars 1989. Elle a travaillé à l'hôpital de Gustavia jusqu'à son départ à la retraite en juillet 1993, date à laquelle elle a rejoint les deux Sœurs qui s'occupent du service paroissial de l'île.

  L'ordre des Sœurs de Saint-Paul de Chartres

Fondé au seizième siècle par la comtesse Anne de Tilly, l'ordre des Sœurs de Saint-Paul de Chartres a pour vocation d'aller à la rencontre des hommes, sauver les âmes, aider les pauvres et instruire les enfants. Déjà présente en Guyane pour soutenir les bagnards de Cayenne, la congrégation est sollicitée en 1817 par le Ministre de l'Intérieur Lainé et le Ministre de la Marine pour l'installation de douze sœurs en Martinique puis l'année suivante douze autres en Guadeloupe. Épidémies, ouragans, tremblements de terre, irruptions, les Sœurs ont toujours soigné et aidé les habitants des îles des Antilles avec dévotion et amour au péril de leurs vies. Installées en 1853 à l'hôpital militaire de Saint-Martin, les Sœurs ont commencé à venir régulièrement à Saint-Barth à partir de cette époque. Elles ont aidé et soutenu le Père Irénée de Bruyn dans le fonctionnement de l'hôpital de Bruyn. Jusqu'à l'arrivée dans l'île des infirmières civiles, la population était soignée par les Sœurs infirmières. L'ordre Saint-Paul de Chartres compte actuellement 300 Sœurs réparties dans les îles françaises des Antilles et exerçant des métiers variés. Trois Sœurs sont affectées au service de la paroisse de Saint-Barth, Sœur Marie Michèle la responsable, Sœur Véronique originaire de Vitet et Sœur Claire Madeleine.

space

  A Bientôt

  Cécile Lucot

  
space
  Nouvelles & Commentaires     Archives     Guide du Visiteur