Les Nouvelles
- bimensuelles -
Par Cécile Lucot
    Cécile Lucot vit à St-Barth depuis neuf ans. D’origine bordelaise, cette journaliste professionnelle a été la rédactrice en chef du St-Barth Magazine pendant six ans. Elle est actuellement reporter pour le quotidien d’informations locales Today et collabore régulièrement avec divers magazines comme Mer Caraïbes et Tropical. Cécile présente 1 à 2 fois par mois sur St. Barth Online une synthèse de l’actualité des 15 derniers jours.
  18 Février 2005 - #38
  Carnaval
space

Les fêtes de Carnaval se sont bien passées dans une chaleureuse ambiance. Le soleil brillait haut dans le ciel pour le défilé des enfants vendredi 4 février après-midi. Cette année seuls les élèves des écoles de Colombier et Lorient ont participé à la fête dans les rues de la ville. Le défilé s’est terminé sur la plage de Shell Beach ou un goûter sous des tentes attendait les enfants. Mardi 8 février, une centaine de personnes ont pris part à la grande parade. Une quinzaine de chars ont défilé dans les rues de Gustavia, applaudis par un nombreux public. Le lendemain soir, un cortège habillé de blanc et noir est parti du Sélect à destination de Shell Beach pour brûler le roi Vaval dans un immense feu de joie.

  Problèmes de connections avec internet
space

La fin du mois de janvier a été éprouvante pour de nombreux d’internautes de Saint-Barth et de Saint-Martin. Pendant une dizaine de jours, beaucoup ont rencontré d’énormes difficultés pour se connecter au réseau internet et donc à leurs messageries. Les personnes qui travaillent par le biais du net se sont retrouvés de force au chômage technique, attendant inquiets que wanadoo, le seul fournisseur d’accès pour Saint-Barth et les Antilles françaises, trouve des solutions aux problèmes intervenus sur son réseau. Petit concurrent de Wanadoo, Dauphin Télécom propose depuis quelques années aux abonnés des Antilles des tarifs attractifs pour les communications téléphoniques. La société devrait prochainement commercialiser une offre d’accès à internet. Nombreux sont ceux qui attendent que les performances techniques de ce nouveau système soient éprouvées…

  Augmentation de la redevance de traitement et d’élimination des ordures ménagères
space

Au cours du conseil municipal du 31 janvier, les élus ont voté à l’unanimité une augmentation de 10% de la redevance de traitement et d’élimination des ordures ménagères. Cette augmentation concerne toutes les catégories et est applicable pour l’année 2005. Créée le 26 mai 1994 par une délibération 94-35, la redevance annuelle pour le traitement et l’élimination des déchets ménagers et commerciaux a été recouverte à partir de 1995. De 500 francs pour un logement, elle a été fixée à 80 € pour cette même catégorie lors du passage du franc à l’euro. Cette année, le particulier devra donc s’acquitter de 88 €. Michel Geoffrin, le conseiller municipal en charge du dossier, a expliqué à l’assemblée que cette augmentation se justifiait par le coût important de traitement des déchets ménagers et commerciaux pour la commune, un coût de 2 114 714 € pour 2003 qui est au loin d’être couvert par des recettes de 1 406 000 € (perception de la redevance plus les encaissements directs au service propreté). Pour l’année 2004, la facturation de la redevance s’élève à 496 436 € (475 210 € en 2003) soit environ 4000 factures envoyées. 85% de ces factures sont réglées normalement, 5% reviennent par courrier faute d’avoir trouvé destinataire et 3% sont annulées. Selon ces chiffres, moins de 1% des habitants ne paient toujours pas la redevance qui leur est adressée, soit 495 titres exécutoires qui ont été émis pour non-paiement. 56,50% règlent leur facture après réception du titre exécutoire, reste environ 250 irréductibles qui ne s’acquittent pas de la redevance certainement parce qu’ils n’ont toujours pas compris que le service rendu n’est pas gratuit. Le maire a d’ailleurs rappelé qu’il étudiait avec le trésorier payeur général un moyen de faire payer cette frange de la population par des commandements à payer voir au pire une saisie sur les comptes.

space

  A Bientôt

  Cécile Lucot

  
space
  Nouvelles & Commentaires     Archives     Guide du Visiteur