Les Nouvelles
- bimensuelles -
Par Cécile Lucot
    Cécile Lucot vit à St-Barth depuis neuf ans. D’origine bordelaise, cette journaliste professionnelle a été la rédactrice en chef du St-Barth Magazine pendant six ans. Elle est actuellement reporter pour le quotidien d’informations locales Today et collabore régulièrement avec divers magazines comme Mer Caraïbes et Tropical. Cécile présente 1 à 2 fois par mois sur St. Barth Online une synthèse de l’actualité des 15 derniers jours.
  20 Septembre 2004 - #28
  Les travaux de l’aéroport avancent dans les temps
space

Malgré les deux journées de pluie mardi 14 et mercredi 15 septembre qui ont imposé l’arrêt du chantier pendant 36 heures, les travaux de réfection de la piste de l’aéroport avancent selon le calendrier initial.

Deux bandes de vinyle blanc forment une croix sur le sol, matérialisant vue du ciel la fermeture de l’aéroport et l’interdiction de toute circulation aérienne depuis le lundi 6 septembre. Le coulage des quatre bandes de béton longues de 650 m et large chacune de 4,50 m a été terminé dimanche soir 19 septembre. Si la longueur de la piste est identique, la nouvelle chaussée a été élargie de 1,50 mètre de chaque côté passant de 15 à 18 mètres. Cette nouvelle piste de 20 cm d’épaisseur est constituée de béton ferraillé. Elle est construite sur l’ancienne chaussée qui sert de sous-couche. Dans ce but, les parties endommagées de l’ancienne piste ont été réparées avant le coulage du nouveau béton.

Une trentaine de personnes travaillent 7 jours/7 de 7h à 20h sur le chantier qui a démarré début juillet. Quelques ouvriers travaillent également une partie de la nuit afin de donner les coups de scie d’amorce des joints de retrait, des coupes qui doivent être effectuées lorsque le béton a atteint une certaine densité soit 6 à 8 heures après son étalement. Sur chaque bande, ces joints sont prévus tous les 4,50 m.

La "machine à coffrage glissant" qui a étalé les 3000 m3 de béton nécessaires à la réfection de la piste a été transportée par barge de Guadeloupe et débarquée en bout de piste le 6 septembre. Il n’existe que deux machines de ce type en France, celle qui est actuellement utilisée pour la construction de la piste de l’aéroport arrive de Pointe-à-Pitre où elle a été utilisée pour la rénovation d’un parking pour avion à l’aéroport du Raizet. Cette machine étale le béton à raison de 30 à 33 mètres/heure. Elle est équipée de vibreurs qui permettent compactage et étalement correct ainsi que de palpeurs de chaussée pour un étalement parfaitement régulier. Autre machine aux proportions gigantesques, une centrale à béton arrivée le 21 août également par barge qui a accosté en bout de piste. Afin de permettre le débarquement et l’installation de la machine, l’aéroport est resté fermé la matinée du 21 août. Cette centrale produit du béton au rythme de 50 m3/heure. Si la taille de ces deux machines était trop importante pour être transportées par camion du port de commerce à l’aéroport, les matériaux en revanche ont eux suivi la voie normale d’acheminement. Ainsi ce sont 960 sacs de ciment de 1,5 tonnes chacun qui ont été amené de Public et entreposé le long de la piste, à côté d’une montagne de 4200 tonnes de graviers et d’une autre moins haute de 2600 tonnes de sable.

Les finitions des quatre bandes de béton devraient être terminés le 22 septembre. Restera à faire les joints, le balisage lumineux, le marquage de la piste et un parking à aéronefs. Une bretelle supplémentaire va également être créée pour améliorer l’accès au parking des avions qui atterrissent. Ce chantier, financé à 50% par l’Europe et à 50% par la commune, est estimé à 3 450 000 euros.

Pour permettre l’accès et le départ de l’île, les navettes maritimes ont augmenté leur fréquence de rotation. Bien que l’utilisation de la machine à coffrage glissant ait provoqué certains jours des vibrations ressenties parfois jusqu’à Lurin, l’absence de toute circulation aérienne et donc de tout bruit en provenance du ciel permet à la population de vivre dans un calme reposant. Réouverture de l’aéroport le 15 octobre.

space

  A Bientôt

  Cécile Lucot

  
space
  Nouvelles & Commentaires     Archives     Guide du Visiteur