Les Nouvelles
- bimensuelles -
Par Cécile Lucot
    Cécile Lucot vit à St-Barth depuis neuf ans. D’origine bordelaise, cette journaliste professionnelle a été la rédactrice en chef du St-Barth Magazine pendant six ans. Elle est actuellement reporter pour le quotidien d’informations locales Today et collabore régulièrement avec divers magazines comme Mer Caraïbes et Tropical. Cécile présente 1 à 2 fois par mois sur St. Barth Online une synthèse de l’actualité des 15 derniers jours.
  7 Septembre 2004 - #27
  Saint-Barth en fête tout l’été
space

On aurait pu croire qu’après la clôture du festival de théâtre à la mi-mai, l’île s’engageait dans un rythme estival calme et reposant. C’était sans compter fin juin le spectacle de danse imaginé par Kim, ainsi que les fêtes organisées par les différents quartiers de l’île.

La plus belle exhibition de danse de l’année (après les ballets présentés au cours des deux soirées consacrées à la danse pendant le festival de musique du mois de janvier) a été imaginée par Kim, alias Sylvie Millerot à la ville, professeur d’état de danse modern jazz qui vit depuis dix ans à Saint-Barth. Outre cette prestation de qualité, Kim présente chaque année plusieurs fillettes aux concours régional et national de danse et obtient à chaque fois médailles et félicitations du jury. Elle a aussi suscité des vocations parmi ses élèves dont certains suivent aujourd’hui les cours d’écoles de danse réputées au Canada. Le spectacle dont elle a assuré la chorégraphie, les costumes, la musique et la logistique, s’est déroulé sur une scène montée pour l’occasion dans le stade de Saint-Jean. Malgré une averse en début de soirée, Kim a fait « stade comble » en dépit d’une salle de spectacle digne de nom et sollicitée par l’ensemble des associations culturelles et artistiques auprès de la mairie depuis de nombreuses années. À l’issue de la représentation, un représentant de l’association St-b’Art a remis à la jeune femme, très émue, un « Lézard » trophée récompensant la qualité de son travail.

Dès le début du mois de juillet, les fêtes de quartiers donnent le ton des festivités estivales. Traditionnellement, chaque quartier organise une journée voire un week-end de fête qui permet aux habitants de se retrouver et de recevoir les résidents des autres secteurs de l’île. Après la messe et la bénédiction du prêtre, jeux pour petits et grands alternent avec des tournois de domino, belote, beach volley, des régates de bateaux-pays, de Laser et d’Optimist. Les deux jours de festivités se terminent généralement par un spectacle de danses présenté par les jeunes files du quartier puis par les remises des prix avant un feu d’artifice et le bal animé par un orchestre local.Jusqu’à l’année dernière, la célébration de la fête nationale du 14 juillet marquait le début des festivités suivie une dizaine de jours plus tard par la fête du quartier de Flamands. Août débute par la fête des quartiers du vent sur la plage de Lorient puis continue le 15 août par la célébration du Pitea Day organisée par l’association Saint-Barth des amis de la Suède sur la plage de Public. Après le week-end des fêtes de Gustavia, l’île célèbre le 24 août jour de la Saint-Barthélemy. Les festivités se terminent le lendemain par la commémoration de la Saint-Louis patron de Corossol. Cette année, les quartiers d’anse des Cayes et d’anse des Lézards ont ouvert les festivités en organisant une fête le premier week-end de juillet. Depuis quelques années la fête de l’anse des Cayes était tombée en désuétude et c’est grâce au dynamisme des membres de l’association Lézards des Cayes regroupant les résidants des deux quartiers ainsi qu’au soutien de la municipalité que cette fête a été une réussite. Le 24 août jour de la Saint-Barthélemy, il est de tradition que le maire prononce devant un parterre d’invités un discours résumant le travail de son équipe municipale au cours des douze derniers mois. Cette année, de nombreuses personnalités avaient répondu à l’invitation de Bruno Magras. Jacques Gillot et Victorin Lurel, respectivement président du Conseil Général et président du Conseil Régional de la Guadeloupe, Lucette Michaud-Chevry et Dominique Larifla, tous les deux sénateurs de la Guadeloupe, le Gouverneur de l’île de Saba, Maurice Michaud sous-préfet des Iles du Nord ainsi que des représentants du gouvernement de Sin-Marteen faisaient partie des VIP. Au cours de leurs prises de paroles, ils ont tous déclaré soutenir le Maire dans sa demande d’évolution statutaire auprès du gouvernement français et ils lui ont renouvelé leurs vœux de réussite. Quant à Lucette Michaud-Chevry, elle a terminé son allocution en souhaitant, peut-être pour la dernière fois, une bonne fête à la commune de Saint-Barth.Après les discours, le directeur de l’aviation civile a remis la médaille d’or de l’aéronautique à José Dormoy, pilote d’avion né en 1925 qui totalise plus de 44 000 heures de vol et qui avec Rémy de Haenen, a ouvert les pistes d’atterrissage de nombreuses îles de la Caraïbe. Le Lieutenant de Vaisseau Commandant du patrouilleur militaire La Fougueuse a ensuite remis la médaille de chevalier de l’ordre national du mérite maritime au policier municipal Clémenceau Magras pour son engagement dans les actions de surveillance et de sauvetage en mer. La matinée s’est achevée par la remise d’un diplôme d’honneur à tous les jeunes de l’île ayant réussi leur bac ou un examen d’université avant le traditionnel vin d’honneur servi sur la terrasse de l’hôtel de ville. Comme chaque année, la population était venue en masse en mairie célébrer la fête patronale avec les élus.

space

  A Bientôt

  Cécile Lucot

  
space
  Nouvelles & Commentaires     Archives     Guide du Visiteur