Les Nouvelles
- bimensuelles -
Par Cécile Lucot
    Cécile Lucot vit à St-Barth depuis neuf ans. D’origine bordelaise, cette journaliste professionnelle a été la rédactrice en chef du St-Barth Magazine pendant six ans. Elle est actuellement reporter pour le quotidien d’informations locales Today et collabore régulièrement avec divers magazines comme Mer Caraïbes et Tropical. Cécile présente 1 à 2 fois par mois sur St. Barth Online une synthèse de l’actualité des 15 derniers jours.
  20 mai 2004 - #22
  Un nouveau catamaran de transport des passagers entre Sin Maarten et Saint-Barth
space

hydrocruiserAvec les festivités de la Transat ag2r Lorient-Madère-Saint-Barth, la nouvelle aurait pu passer inaperçue, tant Gustavia vivait au rythme des arrivées des Figaro Bénéteau, ces voiliers de 10 mètres manœuvrés par des équipages en double et qui ont traversé l’Atlantique en une vingtaine de jours. C’était sans compter le voyage inaugural du HC Katia le 14 mai, ce nouveau catamaran de transport de passagers, parfaitement organisé par Jérôme Montoya responsable de St-Barth Tours and Travel. Soixante-dix personnes, personnalités et socioprofessionnels de l’île, ont été accueillies à leur montée dans le bateau par son propriétaire Raymond Kalley. Lorsque les invités ont été confortablement installés dans leur siège sanglé, une coupe de champagne posée sur l’accoudoir, le HC Katia a pris la mer, destination Chesterfield Marina à Pointe Blanche où a été récemment construit le terminal de la ligne. Après 30 minutes de navigation, les personnalités de Saint-Barth ont été reçues par leurs homologues néerlandais. Après le baptême du navire par Katia, l’épouse de Raymond Kalley, un cocktail de bienvenue a été servi aux invités. Les passagers en provenance de Saint-Barth sont ensuite repartis pour l’île par excellence.

Dès le lendemain, le catamaran a commencé ses quatre rotations quotidiennes. Construit en Angleterre par le chantier naval VT, ce navire est un des catamarans de la société Hydrocruiser qui vient de créer Rapid Explorer, une nouvelle compagnie maritime de transport de passagers dans la Caraïbe. Long de 27 mètres, équipé de deux foils, le bateau est propulsé par quatre moteurs à turbine hydrojet Caterpillar V 12 de 1000 chevaux chacun. Il navigue à 30-35 nœuds et peut atteindre la vitesse maximale de 45 nœuds, ce qui signifie que la partie néerlandaise de Saint-Martin n’est plus qu’à une demi-heure de Saint-Barth.

Cent cinquante places réparties en trois rangées de fauteuils, des écrans vidéo, une moquette bleu foncé au sol, de larges vitres teintées, une cabine de pilotage en hauteur équipée de caméras de contrôle des salles des machines, le navire est imposant. Sept membres d’équipages dont deux en charge de la sécurité des personnes, le HC Katia répond aux mêmes normes internationales de sécurité que les bateaux de croisière. Depuis quelques mois, Sea Shuttle 1, un catamaran du même type d’une capacité de quatre-vingt-quinze places, assure des liaisons régulières entre Saint-Martin et Anguilla. Rapid Explorer projette de faire venir l’année prochaine deux autre catamarans de cent cinquante places chacun, des répliques du HC Katia qui feraient des rotations entre Antigua et Barbuda et St-Thomas et Saint-John. Cet été les deux bateaux seront dans le Sud de la France pour assurer des liaisons entre l’aéroport de Nice, Villefranche, Cannes et St-Tropez.

Ce nouveau moyen de liaison rapide entre les Iles du Nord sera en service pendant la fermeture de l’aéroport au mois de septembre et octobre prochains. À la descente de l’avion à l’aéroport de Juliana, les passagers n’ont qu’à prendre un taxi pour Cherterfield Marina où le HC Katia les emmenera à Saint-Barth.

Pour plus de renseignements sur les horaires, consultez notre page "Service Ferry depuis St Martin"

space

  A Bientôt

  Cécile Lucot

  
space
  Nouvelles & Commentaires     Archives     Guide du Visiteur