Les Nouvelles
- bimensuelles -
Par Cécile Lucot
    Cécile Lucot vit à St-Barth depuis neuf ans. D’origine bordelaise, cette journaliste professionnelle a été la rédactrice en chef du St-Barth Magazine pendant six ans. Elle est actuellement reporter pour le quotidien d’informations locales Today et collabore régulièrement avec divers magazines comme Mer Caraïbes et Tropical. Cécile présente 1 à 2 fois par mois sur St. Barth Online une synthèse de l’actualité des 15 derniers jours.
  20 février 2004 - #16
   Fermeture de l’aéroport du 6 septembre au 15 octobre 2004
space

On en entendait parler depuis quelques mois mais nous avons préféré attendre l’annonce officielle du Conseiller Général et adjoint au maire Michel Magras pour vous donner des informations.

Le revêtement de la piste de l’aéroport a besoin d’être refait entièrement. Ces dernières années, des travaux de rénovation des zones les plus abîmées ont été effectués, mais ces réparations par petits tronçons étaient devenues insuffisantes. Les conclusions du rapport d’expertise des chaussées aéronautiques rendues par la direction régionale de l’aviation civile en février 2002 sont formelles, les dégradations de la piste, y compris celles des parties déjà réparées, nécessitent une réfection générale à court terme afin de continuer à assurer le transport des passagers dans des conditions de sécurité maximales. Ces travaux nécessitent l’arrêt total des mouvements d’avions. Les élus ont choisi la période statistiquement la plus calme de l’année en termes de trafic aérien pour programmer le chantier. Les travaux se dérouleront 24h/24, 7 jours/7 et les techniciens et les entreprises feront tout leur possible pour essayer de réduire ce délai de fermeture de six semaines. Une nouvelle dalle en béton sera coulée sur la chaussée actuelle qui mesure 650 mètres de long. La piste sera également élargie par 2 bandes de chaque côté, passant de 15 à 18 mètres de largeur. Un balisage lumineux sera installé afin de permettre les évacuations sanitaires de nuit dans le respect des normes réglementaires de sécurité. Du côté col de la Tourmente un mur de soutènement avec barrière de sécurité sera élevé. Une seconde barrière de sécurité le long des parkings des loueurs de voitures sera construite sur le modèle de celle qui a été posée côté route départementale l’année dernière. Enfin, les points d’accroches des manches à air et des anémomètres seront renforcés et un dispositif de secours comprenant un groupe électrogène sera installé pour assurer le fonctionnement des lumières du balisage et de l’aérodrome en cas de besoin.

Le temps des travaux de réfection de la piste, on arrivera ou on quittera Saint-Barth par la mer. Les élus étudient actuellement des solutions de remplacement au transport des passagers par les airs. Les compagnies maritimes qui assurent déjà la liaison St-Martin/St-Barth réfléchissent à la mise en place de rotations plus nombreuses et à des heures permettant les connexions avec les vols internationaux à l’arrivée et au départ de l’aéroport Juliana. Pour les évacuations sanitaires, un hélicoptère sera à disposition sur le tarmac de l’aéroport, on ne sait pas encore si les élus feront appel à une société privée ou à un appareil de l’armée.

Après les premiers instants d’inquiétude, beaucoup de résidents prennent cette nouvelle avec le sourire. Pour ne pas être gêné par cette fermeture de l’aéroport, il suffit de planifier ses déplacements et quand bien même il faudra sortir de l’île, nous aurons le choix entre embarquer sur une vedette rapide privée ou prendre un des bateaux qui assurent quotidiennement le transport des passagers. À bien y réfléchir, sans un bruit de moteur d’avion dans le ciel pendant quelques semaines, Saint-Barth va rappeler de bons souvenirs à tous ceux qui ont connu l’île dans les années 70, avant le développement économique et touristique. Et pour les autres c’est le moment de venir découvrir une autre manière de vivre dans l’île.

space
  A Bientôt
space
  Cécile Lucot
  
space
  Nouvelles & Commentaires     Archives     Guide du Visiteur