St. Barths Online

Qui vient sur l’île de Saint-Barthélemy ?

Les Américains Aisés Classiques - De l'opinion générale, ce sont les visiteurs idéaux. Ils ne font pas de désordre, sont toujours amicaux et courtois, et ne sont pas intimidés pas des prix exorbitants.

 

Les Célébrités - Sans la formation et la patience d'un détective, vous ne les verrez pas errant dans l'île, à moins qu'ils soient assez jeunes, ou assez égocentriques, pour avoir besoin d'être reconnus et admirés à fréquentes doses. Ils vont et viennent, séjournent brièvement dans des villas au coeur de propriétés très privées, et à l'occasion se rendent dans la poignée de restaurants de l'île où les réservations sont obligatoires. L'impressionnante liste de célébrités infailliblement mentionnée dans les magazines de voyage comme faisant partie de la scène de St Barth est une curiosité mineure pour la plupart des résidents, qui ne reconnaîtraient pas Harrison Ford, Liz Claiborne, Beyoncé ou les Black Eyed Peas s'ils franchissaient le seuil de leur porte.

 

Les "Faiseurs de modes" à succès des Médias - ce ne sont pas les stars du monde du cinéma ou de la télévision, mais une partie des producteurs, metteurs en scène, agents, et techniciens qui rendent la célébrité possible, et se font beaucoup d'argent durant le processus. Par nature, ils possèdent un trop plein d'énergie et ont beaucoup de mal à se concentrer longtemps sur la même chose, et sont souvent parés de casquettes de base-ball et de t-shirts portant d'énigmatiques logos, compris seulement d'eux-mêmes, de leurs associés, et de ceux qui étudient ardemment les publications ayant trait au show-business.

 

Yachtsmen - cette catégorie s'étend des propriétaires d’énormes yachts internationaux et leurs invités, jusqu'aux nomades délibérément indigents dont les bateaux de fabrication artisanale témoignent de l'influence des anges gardiens.

 

Les Jeunes parisiens ayant réussi - Ils sont faciles à remarquer. Ils arrivent habillés de noir et blanc et sont d'une pâleur inquiétante. Ils sourient rarement et chacun de leurs gestes donnent l'impression d'avoir été répétés avec le plus grand soin. Cette catégorie est celle qui semble le plus tirer profit d'une quinzaine de jours à St Barth. Ils débutent leur séjour comme des animaux traqués, furtifs et suspicieux. Au moment de leur départ, ils ont un bronzage doré, sont en paix avec leur environnement et ont retrouvé la vigueur optimiste de leurs années d'université.

 

Les Passagers des paquebots de croisière - Bedonnants, les cheveux gris, et une timide attitude amicale qui s'amenuise au fil de la journée. Ils ne paraissent pas savoir pourquoi ils sont là. Ils semblent plus à l'aise parmi les activités qui leurs sont familières, telles que s'acheter un t-shirt ou se balader en taxi. La horde de philippins se dirigeant vers les caves à liqueurs détaxées fait partie de l'équipage.

 

Une catégorie bien particulière de visiteurs nautiques est celle des passagers et membres d'équipage des "Piloter le vous même" Square Riggers. Souvent les mardis, on les rencontre, se promenant, montant ou descendant la route qui y mène à St Jean. Beaucoup sont des excentriques vieillissants avec une prédilection pour de bizarres chapeaux. On peut également rencontrer des groupes de filles au physique qui trahit une vie de dur labeur, à la recherche d'une aventure romantique. Tous semblent déguisés pour un bal costumé dont le thème n'a pas encore été défini. On voit bien qu'ils sont en train de passer un séjour formidable; peu de visiteurs s'amusent si ouvertement.


Recherche sur le site


Publicité de qualité

Développer votre pouvoir de la publicité avec le n ° 1 à Saint-Barth.

En savoir plus »


 
Sponsors Officiels